Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Armatya Sen

Auteur : Jean-Michel Bonvin | Nicolas Farvaque

Date de saisie : 01/11/2008

Genre : Economie

Editeur : Michalon, Paris, France

Collection : Le bien commun

Prix : 10.00 / 65.60 F

ISBN : 978-2-84186-466-9

GENCOD : 9782841864669

Sorti le : 06/11/2008

 
Acheter Armatya Sen chez ces libraires independants en ligne :
SaurampsMollatOmbres BlanchesDialoguesDuranceL’AlineaMaison du livre

  • Les presentations des editeurs : 02/11/2008

Remettre l’ethique au coeur de la science economique et eriger la promotion des libertes en objectif premier de l’action politique, telles sont les ambitions qui animent l’oeuvre et la vie d’Amartya Sen.
Entre philosophie et economie, l’auteur defend une approche theorique stimulante pour penser l’egalite reelle, le bien-etre individuel ou collectif et la justice sociale dans les societes contemporaines. L’objectif de Sen est tout autant pragmatique : derriere l’optique d’un developpement des libertes, figure une grille d’analyse renouvelee de l’action publique et des rapports entre economie et democratie,

Jean-Michel Bonvin, docteur en sociologie, est professeur a la Haute Ecole specialisee de Suisse occidentale.
Nicolas Farvaque, docteur en economie, est responsable de la recherche a l’Orseu (Lille) et chercheur associe a l’IDHE (Ecole normale superieure de Cachan).

  • Les courts extraits de livres : 02/11/2008

Extrait de l’introduction :

L’oeuvre d’Amartya Sen est foisonnante. Abordant des questions aussi variees que le choix social, la democratie, le developpement, l’identite, la culture ou les famines, elle peut donner une impression, parfois deroutante, d’eclectisme.
Deux idees-forces ressortent cependant. La premiere est que l’economie et l’ethique sont indissociables ; l’ethique doit etre replacee au coeur de l’economie. Cela commence des la selection de l’information a recolter pour decrire ou evaluer une situation sociale. Pour Sen, l’un des objectifs de la science economique est d’offrir la description la plus juste (au sens de justesse) pour permettre une evaluation normative des institutions et des politiques. Dans cette perspective, la science economique vise une meilleure comprehension du monde – le monde economique, le monde social et dans une certaine mesure le monde ethique – dans lequel nous vivons. L’objectif est d’essayer d’obtenir une meilleure prise sur les choses qui affectent notre vie. Il renoue donc avec la dimension ethique de l’economie – son heritage neglige – qui confere a cette derniere une fonction autant positive que normative : En verite, la naissance de la discipline economique repond au besoin d’etudier et d’evaluer le role de tous les facteurs susceptibles de favoriser une “bonne vie”.
La seconde idee-force est deduite de ce premier postulat : plutot que de la richesse ou du bien-etre subjectif, l’avantage individuel decoule de la liberte reelle que les personnes ont de mener la vie qu’elles ont choisie. La liberte reelle doit donc etre mise au centre de la demarche ethique en economie. C’est cette nouvelle approche de la justice sociale et de la democratie que cet ouvrage voudrait presenter et discuter.
Ne en 1933, dans un village pres de Calcutta, Sen grandit dans un milieu d’universitaires. Il choisit d’etudier l’economie tant par fascination pour les problemes economiques que par le sentiment d’utilite et de defi pose par la discipline. Pourquoi un tel choix ? Pour un Indien, ce n’est pas difficile de repondre a cette question, explique-t-il : les questions economiques nous devorent. Sen avait ainsi neuf ans lorsque se produisit la terrible famine du Bengale. Cette experience poignante l’a conduit a approfondir pendant de longues annees l’analyse economique des famines, sujet empirique qu’il a considerablement fait evoluer.