Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Au nom du peuple français

Auteur : Isabelle Callis-Sabot

Nous sommes en 1793. Quelques mois après l’exécution de Louis XVI, des réactions monarchiques commencent à agiter la France. Des insurrections éclatent, aboutissant à des révoltes. La République est menacée.

Face aux soulèvements anti-révolutionnaires et craignant une généralisation des conflits, la Convention applique alors des mesures dictatoriales.

Le département de l’Ain, touché par la crise fédéraliste, se prépare à devenir le théâtre d’une répression aveugle et sanglante. Bientôt, les châteaux seront détruits, les clochers démolis, les nobles condamnés, les religieux enfermés. Quiconque n’affichera pas un zèle patriotique sera déclaré suspect.

Au nom du Peuple français, tels s’intitulaient les arrêtés des représentants en mission, ces députés intransigeants chargés d’appliquer les décisions du pouvoir central en province et de combattre les ennemis de la nation.

Au travers de ce livre, Isabelle Callis-Sabot nous plonge au coeur de la période la plus sombre de la Révolution, nommée à juste titre la Terreur. Dans cette tourmente infernale, nous côtoyons des patriotes exaltés, des prêtres réfractaires, des aristocrates pourchassés, mais aussi des personnages éminents, comme le baron de Meillonnas, l’astronome Jérôme Lalande ou encore l’illustre médecin Xavier Bichat.

En s’appuyant sur des événements historiques, l’auteur tisse un récit palpitant dominé par le spectre de la guillotine, sur fond d’amour, de haine, de vengeance et de passion.