Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Autour de Saikaku ; le roman en Chine et au Japon au XVII et XVIII siècles

Auteur : Daniel Struve

Contemporain du poète Matsuo Bashô et du dramaturge Chikamatsu Monzaemon, le romancier Ihara Saikaku (1642-1693) fut l’un des plus brillants représentants de l’époque dite ” Genroku ” qui, dans le Japon de la fin du XVlle siècle, vit l’arrivée à maturité d’une nouvelle culture urbaine, rendue possible par le retour de la paix et la constitution des grandes métropoles Kyôto, Ôsaka et Edo.
Les études de Paul Akamatsu, de Gérard Siary, de Daniel Struve, ainsi que celle du spécialiste japonais Taniwaki Masachika, s’attachent à dégager la signification et la portée de cette oeuvre capitale. Elles sont mises en perspective par deux essais portant sur le roman chinois. Vincent Durant-Dastès et Rainier Lanselle y abordent les développements, à bien des égards très différents, que connaît à la même époque le genre romanesque en Chine.
Les traductions inédites de quatre nouvelles représentatives du style et de la vision du monde de Saikaku complètent l’ensemble, et contribuent à en faire une introduction aux problèmes du roman dans l’Extrême-Orient des XVlle et XVllle siècles.