Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Badenheim 1939

Auteur : Aharon Appelfeld

Date de saisie : 04/10/2007

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Ed. de l’Olivier, Paris, France

Collection : Litterature etrangere

Prix : 17.50 / 114.79 F

ISBN : 978-2-87929-440-7

GENCOD : 9782879294407

Sorti le : 04/10/2007

Acheter Badenheim 1939 chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 08/06/2009

A Badenheim, le printemps est un moment de transition : les ombres de la foret battent en retraite, la lumiere se repand d’une place a l’autre et les rues s’animent en prevision de la saison estivale.
Mais en cette annee 1939, tandis que les premiers vacanciers deposent leurs bagages a l’hotel, que Papenheim et son orchestre arrivent pour le festival de musique, que Sally et Gertie, les prostituees locales, flanent dans l’avenue, deux inspecteurs du service sanitaire passent devant la patisserie couverte de fleurs. ” Qu’est-ce qu’ils nous veulent ? demande un homme a un autre qui vient de s’enregistrer comme juif au service sanitaire.
– C’est difficile a comprendre. ” Ainsi commence ce recit d’une sinistre metamorphose : celle d’une station thermale frequentee par la bourgeoisie juive en antichambre de la ” delocalisation ” vers la Pologne.

Aharon Appelfeld est un ecrivain exceptionnel, proche de Kafka et de Bruno Schulz par sa puissance et sa singularite. Depuis 2004, les editions de l’Olivier ont entrepris la publication et la reedition de ses oeuvres les plus marquantes : Histoire d’une vie (prix Medicis etranger), L’Amour, soudain, Floraison sauvage, ainsi que Tsili, Le Temps des prodiges et L’Immortel Bartfuss. L’Heritage nu, un recueil de conferences, a paru a l’Olivier en 2006.

  • La revue de presse Dominique Quinio – La Croix du 22 novembre 2007

Le roman est paru pour la premiere fois en hebreu puis en francais a la fin des annees 1970. En voici une nouvelle edition, dans une traduction revue et corrigee, qui donne aux lecteurs l’occasion de replonger dans l’atmosphere oppressante, oppressante parce qu’affreusement banale et trompeusement paisible, d’une station thermale autrichienne a la veille de la grande epreuve.