Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Bang ! Bang !

Couverture du livre Bang ! Bang !

Auteur : Christophe Donner

Date de saisie : 09/09/2007

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : LGF, Paris, France

Collection : Le Livre de poche, n 30903

Prix : 6.00 / 39.36 F

ISBN : 978-2-253-11820-6

GENCOD : 9782253118206

Sorti le : 03/09/2007

  • Les presentations des editeurs : 10/09/2007

Qu’est-il arrive a Martine Victoire ? Grandeur et decheance. Star de cinema, elle a decline jusqu’a devenir une vedette populaire du petit ecran. De mauvais films en bonnes bouteilles, de coucheries a l’improviste en suicides rates, d’injures en grossieretes, l’icone s’est brisee. Autour d’elle, un fils avide de gloire, un mari flambeur, un ex aux assises, une petite fille modele et une famille decomposee et recomposee qui participe a cette joyeuse degringolade. Une fois encore, Christophe Donner nous invite a un allegre jeu de massacre, une comedie de moeurs contemporaine, scandee par l’energie desesperee de Martine Victoire.

Bang ! Bang ! raconte avec une ironie glacee comme une douche de Greta Garbo, cette vie de pacha aux frais de la princesse cinema. Patrick Besson, Marianne.

  • Les courts extraits de livres : 10/09/2007

Physiquement, Martine Victoire n’etait pas extraordinaire, mais tout le monde la regardait. Elle bougeait beaucoup, avec ses cheveux longs et ses bras qui occupaient l’espace, avec ses mains et ses doigts qui montraient tout ce qu’elle disait. Elle etait tellement presente que longtemps apres son depart on avait l’impression qu’elle etait encore la.
Je pense qu’elle est devenue celebre a cause de cette agitation qui a d’abord fascine son entourage, puis les foules.
Martine Victoire n’etait pas specialement drole, mais sa volonte de faire rire etait irresistible. Les gens ont tout de suite adore ses films, c’est devenu pour eux un rite, avant meme d’entrer dans la salle, ils etaient deja hilares.
– Qu’est-ce qu’on s’est bidonne, disaient-ils en sortant.
– Et cette Martine Victoire, quelle nature !
– Heureusement qu’elle est la, parce que le film, il n’est pas terrible.
Martine Victoire ne tournait que des navets. C’etait son drame, elle n’arrivait pas a faire de bons films.
Elle y croyait, au debut, et partait la fleur au fusil :
– Ton scenario est genial, coco ! On va tous les enculer avec ca !
Elle telephonait aux producteurs, aux banquiers, aux distributeurs :
– Si vous ne produisez pas ce film, vous etes les derniers des cons !
Ils se lancaient dans l’aventure les yeux fermes, sachant que la presence de Martine Victoire suffirait a garantir les recettes du film.
Au bout de quelques jours de tournage, Martine Victoire commencait a dechanter. D’apres elle, le metteur en scene n’etait pas a la hauteur du scenario.
– C’est un connard, il est completement nul.