Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Bienheureux ceux qui ont soif… (PRIX REVERTON 1994 ; PRIX NORVEGIEN DU MEILLEUR ROMAN POLICIER)

Auteur : Anne Holt

Oslo, la chaleur d’un printemps exceptionnel pèse sur la ville. L’inspectrice Hanne Wilhelmsen va se trouver confrontée à deux affaires difficiles. D’une part, les ” massacres du samedi ” après lesquels on découvre, en des endroits différents, d’énormes quantités de sang mais pas de cadavre . D’autre part, une jeune femme violée dans des conditions atroces. Le portrait robot du violeur est trop vague pour être utile, et le désir de vengeance de la victime et de son père inquiète l’inspectrice : ils pourraient bien faire justice eux-mêmes. Un roman troublant sur le racisme ordinaire et les agressions sexuelles. Mais aussi un polar qui dénonce les dysfonctionnements du système judiciaire norvégien. Oslo, la chaleur d’un printemps exceptionnel pèse sur la ville. L’inspectrice Hanne Wilhelmsen va se trouver confrontée à deux affaires difficiles. D’une part, les ” massacres du samedi ” après lesquels on découvre, en des endroits différents, d’énormes quantités de sang mais pas de cadavre . D’autre part, une jeune femme violée dans des conditions atroces. Le portrait robot du violeur est trop vague pour être utile, et le désir de vengeance de la victime et de son père inquiète l’inspectrice : ils pourraient bien faire justice eux-mêmes. Un roman troublant sur le racisme ordinaire et les agressions sexuelles. Mais aussi un polar qui dénonce les dysfonctionnements du système judiciaire norvégien.