Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Boxe

Auteur : Jean-Marie Piemme

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Theatre

Editeur : Lansman, Carnieres, Belgique

Collection : Theatre a Vif.

Prix : 8.00 €

ISBN : 978-2-87282-529-5

GENCOD : 9782872825295

  • Les presentations des editeurs : 13/07/2006

Muhammad Ali, fascination de toujours, avait pousse Toni sur le ring en professionnel. Il croyait a son etoile de champion. Olga etait a ses cotes. Olga vivait avec lui, cessait de vivre avec lui, revenait, repartait…

Toni s’est suicide un soir de fevrier. Une semaine apres sa disparition, Olga a quitte l’Europe pour le Nouveau-Mexique. Je n’ai jamais eu de ses nouvelles.

J’ecris ceci trente ans plus tard en negation du temps qui passe. Les paroles d’amour atteignent toujours ceux qui les attendent.

Jean-Marie Piemme, professeur a l’INSAS (Bruxelles), se consacre par ailleurs essentiellement a l’ecriture dramatique et a la reflexion sur le theatre. Depuis une quinzaine d’annees, ses pieces sont regulierement a l’affiche, tant en Belgique qu’a l’etranger, ce qui fait de lui un element incontournable du theatre francophone contemporain.

  • Les courts extraits de livres : 13/07/2006

Apres vinrent les regles, ca ne l’a pas traumatisee : “De la connerie tout ca”.

“Telle, je suis”, dit Olga. “Bien proportionnee, avenante, les hommes se retournent sur moi, ils plantent le drapeau de leur desir dans mon echine, j’aime ca la rumba des sexes dans mon sillage.” Donc, rapide pour ecarter les jambes, notre Olga.

Est-ce bien grave ? Jouir lui a pris plus de temps. On ne jouit pas parce qu’on l’a decide.

Toni dit : “Pour les vacances, je me trouve un stage de boxe”. Quand il revient, il exhibe ses blessures. “J’ai eu mal, je m’en fous, avec la souffrance vient le triomphe.” Sa mere pleure quand elle voit son visage.

Oh, eclair dans le ciel et terrible coup de tonnerre : eh oui, c’est l’electricite de leur amour.

(Dia)

Maintenant, on peut voir le canape sur lequel Olga et lui ont fait l’amour ensemble pour la premiere fois. C’est emouvant, quoique ce canape ressemble a tous les canapes du monde.