Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Cannabis medical : du chanvre indien au THC de synthese

Auteur : Michka

Date de saisie : 23/08/2009

Genre : Guides et conseils pratiques

Editeur : Mama editions, Paris, France

Prix : 15.50 / 101.67 F

ISBN : 978-2-84594-021-5

GENCOD : 9782845940215

Sorti le : 02/01/2009

Acheter Cannabis medical : du chanvre indien au THC de synthese chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le courrier des auteurs : 23/08/2009

1) Qui etes-vous ?
L’editrice de ce livre.

2) Quel est le theme central de votre livre ?
Un tour d’horizon des differents pays ou l’on commence a utiliser le cannabis comme medicament, et en particulier de la Californie, ou 200 000 patients certifies s’en procurent legalement, faisant dire a certains qu’il s’agit d’une legalisation de fait.

3) Si vous deviez mettre en avant une phrase de votre livre, laquelle choisiriez-vous ?
Une citation du fim “Stepmom”, dans lequel Susan Sarandon dit a Julia Roberts (tout en fumant un joint) : “La vie est un compromis : c’est enfin legal de fumer de l’herbe… mais il faut avoir un cancer.”

4) Si votre livre etait une musique, quelle serait-elle ?
“Bush doctor”, de Peter Tosh

5) Qu’aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorite ?
Leur faire prendre conscience de toutes les idees recues qui empechent de penser simplement a cette plante hors du commun.

  • Les presentations des editeurs : 08/01/2009

Le cannabis medical, autrefois largement utilise, fait aujourd’hui un retour remarquable en depit de son interdiction quasi generale. Un nombre croissant de medecins se range du cote des malades qui reclament le droit de l’utiliser pour se soigner, et certains juges commencent a leur donner raison.

Aussi les lieux concus pour un approvisionnement legal en herbe et en haschich sont-ils en train de se multiplier, des Cannabis Buyers Clubs californiens aux Clubs Compassion canadiens, sans oublier les coffeeshops d’Amsterdam, qui existent depuis trente ans deja.

De leur cote, les laboratoires pharmaceutiques ont compris tout le parti qu’ils peuvent tirer des multiples applications therapeutiques de cette plante interdite; ils s’appretent a mettre sur le marche une foule de nouveaux medicaments a base de THC et autres cannabinoides de synthese. Ainsi le cannabis medical devient-il le theatre d’une lutte entre l’herboristerie et les medicaments brevetes.

Bilan des pratiques liees au cannabis medical, ce livre aide egalement a comprendre le phenomene du cannabis moderne (qui pousse souvent en interieur, sous lumiere artificielle) et permet de mieux saisir pourquoi celui-ci remplace de plus en plus souvent les produits traditionnels autrefois importes.

Avec des textes ecrits par differents specialistes, dont des medecins et des patients, et une riche iconographie, Cannabis medical, Du chanvre indien au THC de synthese eclaire d’un jour nouveau les enjeux qui entourent cette plante complexe, Cannabis sativo L.

  • Les courts extraits de livres : 08/01/2009

Le chanvre (Cannabis sativa L. de son nom botanique) est une plante complexe. Il en existe huit cents varietes identifiees et, suppose-t-on, beaucoup d’autres non identifiees. Les tiges de toutes les varietes contiennent une fibre excellente ; quant aux fleurs, elles contiennent, selon leur genetique et le climat ou elles ont pousse, des taux extremement variables de THC, le principe actif recherche par les consommateurs de cannabis, que celui-ci soit absorbe a titre recreatif ou a titre medical. Or, detail qui complique singulierement la situation, toutes les varietes de chanvre se ressemblent au point d’etre impossibles a distinguer a l’oeil nu ; et toutes s’hybrident entre elles.
Le chanvre contient pres de cinq cents composants identifies a ce jour, dont soixante-six ne se trouvent nulle part ailleurs – raison pour laquelle ils portent le nom de cannabinoides. Contrairement aux autres plantes a drogues, le chanvre ne contient pas d’alcaloide. Les principes actifs du pavot (codeine, morphine, heroine, etc.) ou de la feuille de coca (novocaine ou cocaine) sont des alcaloides. Les alcaloides sont toxiques ; a haute dose, ils sont mortels.
Celui qui essaierait d’absorber le plus possible de cannabis ou de haschich (cette preparation issue de ses fleurs) risquerait, au pire, une forte crise d’angoisse ; puis il tomberait dans un profond sommeil, dont il sortirait frais et dispos. En dix mille ans d’utilisation, le cannabis n’a jamais tue personne – ce qui n’a pas empeche les conventions internationales de considerer le chanvre comme un dangereux stupefiant; mais ceci est une autre histoire…
Cette particularite remarquable met le chanvre dans une classe a part, y compris sur le plan des connaissances scientifiques : alors que la chimie des alcaloides etait deja elucidee au XIXe siecle, les principes actifs du chanvre n’ont ete identifies que dans les annees 1960.
Mais ici, il nous faut faire un rapide detour par le versant recreatif du chanvre…