Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Carlos Gardel : la voix de l’Argentine. Volume 1

Auteur : Jose Antonio Munoz | Carlos Sampayo

Traducteur : Dominique Grange

Date de saisie : 10/01/2008

Genre : Bandes dessinees

Editeur : Futuropolis, Paris, France

Prix : 16.00 €

ISBN : 978-2-7548-0015-0

GENCOD : 9782754800150

Sorti le : 10/01/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Frederic Porcile de la librairie ESPRIT BD a CLERMONT-FERRAND, France (visiter son site) – 14/07/2012

Veuillez accueillir comme il se doit le retour sur les presentoirs de nouveautes de tres grands auteurs, j’ai nomme messieurs Munoz et Sampayo.
Cette fois, nos deux argentins expatries ont delaisse le macadam de Brooklyn tant et tant parcouru par leur heros Alack Sinner pour se concentrer sur un mythe de leur pays d’origine, Carlos Gardel, le chanteur roi du tango dont les details biographiques sont encore aujourd’hui controverses. C’est d’ailleurs sur ce “mystere Gardel” que repose le scenario. Un avertissement en preambule de la bande dessinee nous fait savoir qu’a defaut d’elements tangibles, c’est une vie revee du chanteur qui nous sera proposee. Une aubaine pour les auteurs qui ont ici l’occasion de developper leur propre univers a travers un sujet different et presque irreel. Un regal pour le lecteur qui retrouve la verve, la causticite et le panache d’une narration bien personnelle. Le dessin de Jose Munoz est encore plus incisif et epure que dans ses precedentes parutions. Elle est pas belle, cette couvrante ? Vive le noir et blanc !

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Privilegiant le noir et blanc, nos deux auteurs sculptent l’ame humaine de Carlos Gardel pour mieux nous faire partager leur nostalgie du Buenos Aires de leur jeunesse. C’est une variation autour d’une grande piece musicale enigmatique qu’est la vie de Carlos Gardel.
Rien de surprenant donc a ce que deux exiles politiques comme Munoz et Sampayo s’emparent de la vie du symbole du tango pour raconter leur pays, son histoire, ses souffrances, son peuple. Un retour aux sources apres Sudor Sudaca, paru chez Futuropolis il y a vingt ans.
En s’attaquant a cette biographie, les auteurs ont surtout voulu faire partager leurs souvenirs de Buenos-Aires. Carlos Gardel est un livre riche, aux multiples tiroirs : Carlos Gardel est un pretexte pour parler de l’Argentine, l’Argentine un pretexte pour parler de Gardel, et Munoz et Sampayo pour parler l’un de l’autre !