Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Catalogue Yvert et Tellier de timbres-poste. Volume 1 bis, Territoires francais d’outre-mer, Monaco, Andorre, Nations unies, Europa : 2008 : cent douzieme annee

Date de saisie : 12/10/2007

Genre : Arts

Editeur : Yvert et Tellier, Amiens, France

Prix : 19.90 / 130.54 F

ISBN : 978-2-86814-183-5

GENCOD : 9782868141835

Sorti le : 02/10/2007

  • Les courts extraits de livres : 13/10/2007

COMPLEMENTS RELATIFS AUX TOMES I ET I BIS

Pour les timbres anterieurs a 1900, les cotes s’entendent pour des exemplaires sans defaut de papier, avec des marges correctes et filets visibles pour les timbres non denteles et une dentelure normale pour les timbres denteles ; une gomme d’origine pour les timbres neufs et une obliteration n’alterant pas le sujet du timbre pour les timbres obliteres.

Les exemplaires avec defauts, clair dans le papier, marge courte, dents irregulieres, obliteration lourde ne sont pas sans valeur. On peut leur attribuer, suivant l’importance du defaut de 40 a 10% de la cote. Inversement, pour les exemplaires dits de luxe la cote doit etre augmentee.

Des l’origine a 1899, les cotes sont disposees sur deux colonnes : les cotes de la colonne de gauche concernent les timbres neufs avec charniere, celles de la colonne de droite les timbres obliteres.

De 1900 a 1959, les cotes sont disposees sur trois colonnes : les cotes de la colonne de gauche concernent les timbres neufs avec gomme d’origine intacte et sans charniere, celles de la colonne centrale les timbres neufs avec charniere legere, celles de la colonne de droite les timbres obliteres .
A partir de 1960, les cotes de la colonne de gauche concernent les timbres neufs sans charniere.

Les cotes des timbres sur lettres s’entendent pour un affranchissement et des cachets obliterants normaux. Dans le cas d’affranchissements composes, il conviendra de prendre la cote du principal timbre sur lettre et d’y ajouter les cotes des autres timbres obliteres. Pour certains timbres, nous avons indique une seconde cote qui s’applique a l’affranchissement comportant un timbre unique ; cette cote est signalee par l’abreviation (id. seul). Les affranchissements prepares philateliquement valent moins.

Centrage des timbres : les cotes s’entendent pour des timbres bien centres. Lorsque le tres bon centrage merite une plus-value, nous indiquons entre parentheses le pourcentage a appliquer a la cote pour obtenir le prix du timbre tres bien centre. Pour un centrage moyen, il convient de diminuer la cote du meme pourcentage, sans jamais exceder 50 %.

CLASSEMENT. – Dans chacun des volumes qui constituent le catalogue, nous avons suivi Tordre alphabetique. Cette regle n’a souffert d’exceptions que lorsqu’il s’agissait de ne pas separer certains departements d’un meme pays, certaines regions geographiques, certains anciens Etats autrefois independants et plus tard groupes pour ne former qu’un seul Etat. En cas de doute, se reporter a l’index alphabetique.