Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Cavalier qui penche

Auteur : Genevieve Huttin

La petite fille. Pour elle la langue est une blessure. C’est la guerre, sa famille fuit la Lorraine, elle naît dans la Vienne. La famille est dispersée : certains soldats de l’armée française, d’autres « malgré nous » dans la Wehrmacht. La déchirure vient de la langue, née dans la Vienne, la petite fille n’apprend que le Français. L’allemand « la langue du père » la coupe de sa famille, de son histoire. Récit douloureux, riche d’anecdotes, de ruptures, dans un désordre apparent qui mêle les personnages, le frère dont on ne sait s’il est mort en Russie ou disparut en Allemagne, le grand père taciturne qui se sépare de sa femme pour ne pas retourner en Lorraine. Surprenante histoire de sa famille éclatée, de sa langue perdue qu’interroge l’auteure.