Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ceci n’est pas un roman

Couverture du livre Ceci n'est pas un roman

Auteur : Jennifer Johnston

Traducteur : Anne Damour

Date de saisie : 01/09/2004

Genre : Romans et nouvelles – etranger

Editeur : Belfond, Paris, France

Collection : Litterature etrangere

Prix : 18.00 / 118.07 F

ISBN : 978-2-7144-3986-4

GENCOD : 9782714439864

  • La revue de presse Christine Ferniot – Telerama

Jennifer Johnston a une facon legere, apparemment paisible, de parler des choses de l’existence : un rayon de soleil sur l’ocean, le rire d’un ami perdu, une photo oubliee dans une malle qui ressuscite un instant de felicite absolue. Puis, obstinement, elle revient sur le theme de l’absence et de cette vie de handicape qu’il faut bien poursuivre apres la mort de l’autre… Journal inacheve, enquete, introspection, la romanciere effleure tous les registres litteraires, sans perdre de vue le bonheur de la lecture. Le resultat est magistral, d’une fluidite etonnante. L’elegance du desespoir.

  • La revue de presse Michel Grisolia – Lire

Lorsqu’un proche meurt, il y a deux solutions : accepter l’evidence ou la refuser… Imogen, l’heroine de Jennifer Johnston, rejette l’idee que son frere, son cher Johnny, un si bon nageur, ait ete victime d’une hydrocution. Et s’il etait encore vivant ? S’il avait prefere s’eloigner definitivement du foyer familial ou l’irruption de Bruno, le seduisant prof d’allemand, a seme le trouble… A ce jour, la mer d’Irlande n’a pas rendu le corps du bien-aime frangin… Voila pres de trente ans que Johnny n’a pas refait surface. Ceci n’est pas un roman, qui en est un, magistral, est l’histoire de ce manque, de ce deuil impossible. D’un jaune eclatant, la maison du drame, dans le comte de Cork, s’appelle Paradise. Johnston nous en ouvre les portes, et ce sont bien sur celles de l’Enfer… Ses romans, qui tous parlent du reapprentissage de la vie, sont d’une maitrise impressionnante ; leur deroulement, d’une implacable douceur. Soutenue par Billie Holiday et Mozart, la melodie de Ceci n’est pas un roman se grave en nous, pour ne plus s’effacer.