Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Ces différences et coutumes qui dérangent

Auteur : Blandine Soulmana, Monique T. Giroux

Jusqu’où doit-on aller dans les accommodements raisonnables ? Les immigrants ont-ils tous les droits ? Devant certains constats aberrants, je me pose de sérieuses questions. Est-ce que les gens qui choisissent de venir s’établir au Québec sont suffisamment informés qu’ils vivront dans une société laïque qui prône l’égalité entre les sexes ? Est-ce qu’ils sont informés que c’est aux nouveaux arrivants de s’adapter à la culture de leur pays d’accueil et non le contraire ? Les immigrants sont-ils au courant que quitter leur pays inclut forcément un renoncement et qu’ils ne peuvent pas prendre juste ce qui fait leur affaire dans leur pays d’accueil ? Un pays libre se donne la liberté d’avoir ses règles et de poser ses limites. Je considère que le Québec fait partie des rares endroits qui acceptent tout et n’importe quoi au nom de la tolérance. Moi, Blandine Soulmana, j’ai choisi de vivre dans une société laïque et occidentale. De grâce, ne permettez pas qu’on change les règles. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour nous, les femmes, qui avons tout quitté pour être traitées en égales.