Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Chaan : 3.500 ans avant notre ere. Volume 1, La rebelle

Auteur : Christine Feret-Fleury

Illustrateur : Vincent Dutrait

Date de saisie : 19/04/2007

Genre : Jeunesse a partir de 9 ans

Editeur : Castor poche-Flammarion, Paris, France

Collection : Aventure

Prix : 6.00 / 39.36 F

ISBN : 2-08-120250-6

GENCOD : 9782081202504

Sorti le : 19/04/2007

Acheter Chaan : 3.500 ans avant notre ere. Volume 1, La rebelle chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le journal sonore des livres : Lu par Xavier Brossard – 09/05/2007

Telecharger le MP3

Xavier Brossard – 09/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 23/04/2007

3500 ans avant notre ere, au coeur de la Prehistoire… Chaan, une jeune fille eprise de liberte, defie les lois de son peuple en apprenant a chasser en secret.
Elle est alors rejetee par tous les habitants du village et par son propre pere. Chaan semble prete a tout pour conquerir son independance.
Mais saura-t-elle surmonter les epreuves qui l’attendent ?

Chaan part affronter le monde.

  • Les courts extraits de livres : 23/04/2007

Tapie dans un recoin obscur, Chaan regardait avec angoisse le soleil poursuivre sa course. Tout a l’heure, il penetrait a flots par la porte ouverte, eclairant la vaste cheminee centrale, entouree de dalles plates, autour de laquelle sa mere et sa grand-mere s’affairaient, preparant le repas du soir. La maison ne comportait qu’une piece unique, plus longue que large. Les activites domestiques, cuisine, filage, se concentraient autour du foyer ; le long des murs, des nattes recouvertes de peaux etaient disposees pour le repos et le sommeil.
La jeune fille tira sur ses epaules sa couverture en peau de loup. Elle avait froid ; seul un mince rayon lumineux dorait a present la paroi de branchages entrelaces, solidement maintenus par des baguettes de noisetier et des pieux de sapin enfonces a intervalles reguliers dans le sol. Le jour baissait deja. Au coucher du soleil, avait dit son pere. Sur la place.
Chaan savait ce que cela voulait dire : elle allait etre jugee par tout le village. On lui demanderait de faire la demonstration de son habilete a manier la fronde ; a l’issue de l’epreuve, les Sages decideraient de son chatiment. Car elle ne pouvait pas imaginer qu’elle put s’en tirer sans une severe punition : elle avait brave la defense paternelle et enfreint les regles que la tradition imposait. Excepte lors des grandes chasses qui rassemblaient tous les villageois valides dans les steppes du Sud ou passaient les troupeaux de rennes, les femmes ne touchaient jamais une arme. L’Esprit de la Foret, qui bruissait dans chaque feuille, suintait de chaque ecorce arrachee et chantait dans le moindre cours d’eau, en serait irrite, lui avait-on explique des sa plus tendre enfance.