Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Champs rouges

Auteur : Collectif

Steinheil fut l’un des premiers sites industriels textiles de la Haute Bruche et le dernier à fermer ses portes en 2005. Destiné à disparaître, il a été acheté 1 euro symbolique par la Communauté de Communes de la Haute-Bruche. C’est cette dimension symbolique, mais aussi très réelle – près de 200 ans de la vie de la Vallée, 3 hectares de friche industrielle – qui constitue le sujet de ce livre.

Steinheil est – dans tous les sens du terme – au “coeur” de Rothau. Une part de son passé s’est jouée là. Une part de son avenir se jouera là. Dans cette approche, nous voulons simplement le regarder au présent. Il s’agit de chercher des traces, telles qu’elles apparaissent aujourd’hui, sur le site lui-même et dans les souvenirs de ceux qui l’ont fréquenté. Dans ce travail artistique, deux regards s’expriment, l’un par image, l’autre par l’écriture.

L’un est photographique. Son champ est le site industriel. Sa matière première est ce qui apparaît dans l’objectif de l’appareil.

L’autre est narratif. Son champ est la mémoire vivante. Sa matière première est ce qui apparaît dans les entretiens avec des personnes.

Après avoir recueilli des traces, sur un même sujet et dans des champs différents, ils se rejoignent dans un même dessein : laisser une trace à travers la création, le choix et l’édition commune “d’instantanés” photographiques et narratifs.