Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Cherub. Volume 5, Les survivants : mission 5

Auteur : Robert Muchamore

Traducteur : Antoine Pinchot

Date de saisie : 06/06/2008

Genre : Jeunesse a partir de 13 ans

Editeur : Casterman, Bruxelles, Belgique

Prix : 15.00 / 98.39 F

ISBN : 978-2-203-00397-2

GENCOD : 9782203003972

Sorti le : 16/05/2008

  • Les presentations des editeurs : 07/06/2008

Le milliardaire Joel Regan regne en maitre absolu sur la secte des Survivants. Convaincus de l’imminence d’une guerre nucleaire, ses fideles se preparent a refonder l’humanite. Mais derriere les propheties fantaisistes du gourou se cache une menace bien reelle… L’agent James Adams, 14 ans, recoit l’ordre d’infiltrer le quartier general du culte. Saura-t-il resister aux methodes de manipulation mentale des adeptes ?

CHERUB est un departement ultrasecret des services de renseignements britanniques compose d’agents ages de 10 a 17 ans. Ces professionnels rompus a toutes les techniques d’infiltration sont des enfants donc… des espions insoupconnables !

Robert Muchamore est ne en 1972. Il a abandonne son travail de detective prive pour se consacrer a plein temps a l’ecriture. Il prevoit d’ecrire dix volumes de la serie CHERUB, egalement publiee en Australie, en Nouvelle Zelande, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Russie et en Thailande.

  • Les courts extraits de livres : 07/06/2008

Combat avance

Il etait sept heures trente. Douze agents equipes de protections matelassees suaient sang et eau sur les tatamis du dojo. Ils avaient entame la seance d’entrainement une heure et demie plus tot.
L’exercice de combat par binomes avait dure precisement vingt minutes. A bout de souffle, James s’inclina devant Gabrielle, puis s’accroupit pour saisir une bouteille en plastique. Il bascula la tete en arriere, ouvrit grand la bouche et avala de longues gorgees de boisson energetique enrichie en glucose.
Il sentit une main se refermer sur sa nuque puis le projeter violemment en avant. Il s’affala a plat ventre sur le sol elastique, le menton degoulinant de liquide poisseux. Miss Takada posa un pied sur son visage et le pressa fermement contre le tatami. Les ongles de ses orteils etaient jaunatres et epais, sa peau aussi rugueuse que du papier de verre.
– Repete regle numero un ! cria l’instructrice
Elle s’exprimait dans un anglais approximatif, mais James connaissait par coeur ses tirades stereotypees.
– Rester constamment sur ses gardes, dit-il, embarrasse de se trouver dans une telle situation devant ses camarades. Une attaque peut venir de n’importe ou, a n’importe quel moment.