Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Chevallier et Laspales : la rentree des sketches et quelques classiques

Auteur : Philippe Chevallier | Regis Laspales

Date de saisie : 07/02/2008

Genre : Humour

Editeur : Fetjaine, Paris, France

Collection : Les indispensables de l’Olympia

Prix : 14.90 €

ISBN : 978-2-35425-055-3

GENCOD : 9782354250553

Sorti le : 07/02/2008

  • Les presentations des editeurs : 13/02/2008

Entre humour absurde, derapages incontrolables, jeux sur les mots pousses jusqu’au paroxysme et parodies du quotidien, La Rentree des sketches a marque le grand retour de Philippe Chevallier et Regis Laspales au music-hall, apres le formidable succes de leur piece Ma femme s’appelle Maurice.

Retrouvez donc, entre autres, le grand Miroslav Berniouk et sa troupe de Pygmees du Japon, un certain nombre de pingouinots, quelques poulets a dix plumes, la Croustillette, des beaux-freres, des amis, un Schpunzel-cassoletto et le gars de Nouans-le-Fuzelier tout au long de ces sketches indispensables.

Le Restaurant (En fin de repas, vous me mettrez un cognac ! Ah ? Je croyais que monsieur ne buvait pas ? Jamais de vin, uniquement de l’alcool !)
L’Art moderne (Tu t’interesses a l’art, toi ? Bien sur, j’ai une salle a manger entiere de chez Conforama, certifiee 1980 !)
La Famille (et les ex-belles-soeurs des deux freres)
La Culture (et sa ceremonie des Moliere),
La Boulangerie (et sa Campaillette)
Le Debat televise des presidentielles entre Madame Jem’lapete et Monsieur J’ai gagne (Vous trouvez ca normal ? Je vous pose la question, madame Jem’lapete : est-ce que vous trouvez ca normal, vous ? Parce que si vous, vous trouvez ca normal, moi, je ne trouve pas ca normal. Il faut que les Francais le sachent : moi je ne trouve pas ca normal.),
La Visite (et ses fenetres en briques)
Les Reves (L’autre jour, je reve que Nicole Kidman sonne a ma porte et que je vais lui ouvrir en pyjama, a peine reveille… Eh ben deux heures apres, vers les huit heures, on sonne a ma porte, dis donc, je vais ouvrir : le releveur des compteurs !
Et alors ? Mon reve s’est realise, puisqu’on a sonne a ma porte !)
Le Week-end chez des amis (Tu sais que Simone travaille dans l’hotellerie ?
Oui, oui, elle est meme assez haut, je crois. Oui, elle est souvent au cinquieme.)
Les Patelins (et le Jardinex de Souilly-sur-Marolles)

Avec en prime quelques classiques des precedents spectacles : Les Russes, L’Amputation, La Redoute, La Securite routiere, Les Sportifs, La Dietetique…

La collection Les indispensables de L’OLYMPIA vous propose les textes de scene des plus grands noms de l’humour actuel.

  • Les courts extraits de livres : 13/02/2008

LE RESTAURANT

Regis :
– Bonjour, monsieur !
Philippe :
– Bonjour, monsieur !
Regis :
– Un couvert ?
Philippe :
– Ah non ! Deux !
Regis :
– Ah ! Vous serez avec quelqu’un ?
Philippe :
– Non, non, non, non ! Je suis tout seul !
Regis :
– Donc, un couvert !
Philippe :
– Non, non ! Je mange seul mais avec deux couverts ! Un couteau et une fourchette !
Regis :
– Ah, d’accord ! Par contre, je ne vous mets qu’une seule assiette.
Philippe :
– Voila ! Une assiette et deux couverts !
Regis :
– Et je vous mets deux verres.
Philippe :
– Ah ben non, puisque je suis seul !
Regis :
– Un verre a eau, un verre a vin.
Philippe :
– Ah non ! Je ne bois pas !
Regis :
– Pas de verre du tout alors ?
Philippe :
– Non, je ne bois pas de vin !
Regis :
– Ah ! Je vous mets un verre a eau, alors !
Philippe :
– Voila !
Regis :
– Heu ! Fumeur ou non-fumeur ?
Philippe :
– Ben, le probleme c’est que je fume !
Regis :
– Ce n’est pas un probleme, Monsieur. J’ai de la place en fumeur !
Philippe :
– Oui, mais je ne fume qu’en fin de repas, jamais en debut !
Regis :
– Et alors ?
Philippe :
– Ben, je voudrais commencer a diner sans respirer la fumee de mon voisin !
Regis :
– Dans ce cas, je vous mets en non-fumeur !
Philippe :
– Oui, mais si je suis en non-fumeur je ne pourrai pas fumer !
Regis :
– Donc, vous commencerez votre repas en non-fumeur et je vous placerai en fumeur a la fin, au moment de votre dessert !
Philippe :
– Oui, mais s’il n’y a plus de place en fumeur au moment de mon dessert ?
Regis :
– Vous ne prendrez pas de dessert !
Philippe :
– Oui, mais si je ne prends pas de dessert, je ne pourrai pas fumer puisque c’est avec mon dessert que je fume !
Regis :
– De toute facon, vous ne pourrez pas fumer puisque vous serez encore en non-fumeur !
(…)