Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Coeur vitrail

Auteur : Marieve Simard

« j’hésite, je tremble, […] il me prend des envies de quitter l’ombre pour le soleil, malgré le danger d’une autre brûlure, si vive soit-elle, même au péril de tout, je ne me reconnais plus, où est ma stabilité, mon alliage, à la moindre lueur c’est l’éruption, je ne me savais pas les fondations si faibles, si désorbitées, je ne savais pas la précarité de mon coeur affaibli, je respire difficilement, l’air n’a plus la même odeur, tout est si différent soudainement, le ciel est un gouffre sans fond, » À travers le stroboscope de l’émotion, s’exprime la conscience affective d’une femme dans son quotidien choisi, irisé par la lumière du passé et des perspectives nouvelles. Des poèmes en prose au souffle haché, haletant, où la lente modification de tous les équilibres psychiques y est voulue jusque dans la microstructure (absence de point ou de majuscule).