Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Comme des ombres portées

Auteur : Danielle Giroud

Après « Et dans les arbres passe le vent » et « Ce sont là parfois d’étranges lunes », retrouvez les vagabondages et la plume légère et vivante de Danielle Giroud. D’un coup d’ailes vous irez de New York à Saint-Pétersbourg, de la Baltique à Gibraltar ; la magie de trois mots et vous serez sur la montagne Blanche, dans les steppes arides, en plein Bronx… souvent l’Histoire en toile de fond.
Des thèmes graves ou futiles, des émotions, de la fantaisie. On y rencontre des randonneurs adolescents, une classe cartophile, des amoureux du cheval ou du vélo, une corrida, les résonances d’un divorce, une drôle de fugue, un fabuleux destin de chat et un mort qui continue de vivre…
D’autres arts s’invitent : quelques peintres, la musique, des chansons… Il peut arriver que certains personnages des précédents livres s’y retrouvent pour des ressemblances passagères. Mais partout, c’est la perception miroitante des êtres selon le voisinage, toutes les ombres qui se profilent, la lumière quand même, le réel et l’imaginaire liés ; c’est une quête de reconnaissance d’identité.