Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Comment elever son enfant sans (se/le) jeter par la fenetre ?

Auteur : Denis Vaginay

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Psychologie, Psychanalyse

Editeur : Chronique sociale, Lyon, France

Collection : Comprendre les personnes

Prix : 10.80 / 70.84 F

ISBN : 978-2-85008-619-9

GENCOD : 9782850086199

  • Les presentations des editeurs : 05/08/2006

– A l’ecole, je ne dirai jamais maitre a mon maitre. Sinon, je serais son esclave, et je ne suis pas son esclave ! declare Julien, peremptoire, du haut de ses sept ans.

Julien pourrait bien etre le porte-parole des nombreux enfants revoltes et incontrolables qui desesperent parents et educateurs. Ceux-ci, persuades que l’autorite est source de traumatisme, ont fini par instaurer une societe de negociation dans laquelle tout se discute. Chacun y a gagne un stress croissant et de nombreuses occasions de conflit epuisant et improductif.

Ce livre propose un eclairage sur les echecs educatifs contemporains mais aussi sur certaines reussites. II permet de decouvrir des reponses satisfaisantes et d’instaurer des relations plus sereines sans recourir a un autoritarisme tentant mais desuet. Il suggere la possibilite d’une plus grande egalite entre tous, compatible avec la difference des generations et le respect reciproque.

Denis Vaginay est docteur en psychologie. Il s’interesse particulierement aux questions relatives a la transmission, a l’education et au role du contexte social, qu’il a pu developper dans ses precedents livres, issus de sa pratique de clinicien.

  • Les courts extraits de livres : 05/08/2006

Les problemes de sommeil ou d’endormissement des petits sont une preoccupation recurrente chez de tres nombreux parents, au point que l’on peut s’etonner de leur frequence. Les reponses qui leur sont opposees se distribuent essentiellement selon l’alternative suivante : le refuge dans le lit parental ou son interdiction. Paradis hautement recommandable pour les uns, ou se partagent d’innocents calins, enfer certifie pour les autres qui y voient le lieu de toutes les perversions incestueuses. Cette alternative peut s’exprimer plus largement entre la solitude d’un cote et la promiscuite de l’autre, avec les avantages et les inconvenients qui se rattachent a l’un ou a l’autre.