Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Compassion

Auteur : Osho

Traducteur : Uttama

Date de saisie : 08/04/2008

Genre : Religion, Spiritualite

Editeur : Almasta, Geneve, Suisse

Prix : 19.00 / 124.63 F

ISBN : 978-2-940095-16-2

GENCOD : 9782940095162

Sorti le : 25/03/2008

  • Les presentations des editeurs : 15/04/2008

La compassion est la forme la plus elevee de l’amour.
C’est une transformation de vos energies.
La passion est desir, la compassion est absence de desir.
La passion est avidite, la compassion est partage.

Vous ne pouvez pas la cultiver.
Quand vous etes sans desir, la compassion se deploie.
Elle n’est pas motivee, elle n’a pas de but.
Ce n’est pas une discipline.
C’est juste une energie qui deborde.

Elle inclut tout.
Si vous ne vous aimez pas vous-meme,
vous ne pourrez jamais aimer quelqu’un d’autre.
On doit d’abord eprouver de la compassion pour soi.

La meditation est une fleur et la compassion son parfum.
C’est une celebration, une danse d’accomplissement.
Plus rien a atteindre, nulle part ou aller, plus rien a faire.
Vous etes tellement comble que vous pouvez partager.

La fleur s’epanouit et la fragrance se repand dans le vent.
Non dirigee, non adressee,
elle se deploie jusqu’aux confins de l’existence.
La compassion est la floraison ultime de la conscience.

  • Les courts extraits de livres : 15/04/2008

Bouddha vecut quarante ans apres son illumination. Une fois qu’il en eut fini avec tous ses desirs, que son ego eut disparu, il vecut encore quarante ans. Souvent, on lui demandait : Pourquoi es-tu toujours dans ton corps ? Une fois le travail termine, il devrait disparaitre. Cela semble illogique : pourquoi Bouddha devrait-il rester dans un corps un seul instant de plus ? Quand il n’y a plus de desirs, comment le corps peut-il perdurer ?
Il y a la quelque chose de tres profond a comprendre. Quand le desir disparait, l’energie qui circulait dans les desirs demeure ; elle ne peut pas disparaitre. Le desir est juste une forme d’energie ; c’est pourquoi vous pouvez transformer un desir en un autre desir. La colere peut devenir du sexe, le sexe peut devenir de la colere. Le sexe peut devenir de l’avidite ainsi, si une personne est tres avide, elle sera moins sexuelle. Si elle est totalement avide, elle ne sera pas du tout sexuelle, elle sera celibataire – car toute l’energie ira dans l’avidite. Et si vous observez une personne tres sexuelle, vous remarquerez toujours qu’elle n’est pas avide, car il ne reste rien pour l’avidite. Si vous observez une personne qui a reprime sa sexualite, elle sera en colere ; la colere sera toujours prete a faire surface. Vous pourrez voir dans ses yeux, sur son visage qu’elle est juste en colere; toute son energie sexuelle est devenue colere.
C’est la raison pour laquelle vos soi-disant moines et sadhus sont toujours en colere. Leur facon de marcher montre leur colere ; leur facon de vous regarder montre leur colere. Leur silence est juste a fleur de peau – touchez-les et ils se mettront en colere. Le sexe devient colere. Ce sont la des formes, la vie, c’est l’energie.
Que se passe-t-il quand tous les desirs disparaissent ? L’energie ne peut pas disparaitre, l’energie est indestructible. Posez la question aux physiciens, eux-memes disent que l’energie ne peut pas etre detruite. Quand il s’illumina, une certaine energie existait en Gautama le Bouddha. Cette energie avait circule dans le sexe, la colere, l’avidite, de millions de facons. Puis toutes ces formes disparurent – qu’advint-il alors de cette energie ? L’energie ne peut pas quitter l’existence. Quand les desirs ne sont plus la, elle devient sans forme, pourtant elle existe toujours. A present, quelle en est la fonction ? Cette energie devient compassion.
Comme vous n’avez pas d’energie, vous ne pouvez pas etre dans la compassion. Toute votre energie est divisee, elle se repartit entre differentes formes – parfois le sexe, parfois la colere, parfois l’avidite. La compassion n’est pas une forme. Ce n’est que qu’une fois que tous vos desirs disparaissent que votre energie devient compassion.
Vous ne pouvez pas cultiver la compassion. Quand vous etes sans desir, la compassion se deploie ; toute votre energie va dans la compassion. Et ce mouvement-la est tres different. Le desir contient une motivation, un but ; la compassion n’est pas motivee, elle ne contient pas de but. C’est simplement une energie qui deborde.