Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Contes et racontes du pays de Rocamadour

Auteur : Abbé Jean Lafon

La vertu essentielle de ces récits est de ré-enchanter notre territoire, de donner âme et vie aux lieux, de les emplir de cette profondeur historique que pierres et paysages évoquent sans révéler d’emblée. L’autre qualité de ces textes est de permettre, sous les auspices de l’abbé, de mieux imaginer cette société rurale d’avant-guerre, en ses veillées, son travail ordinaire, ses rites, mais aussi et peut-être surtout, en ce qui a pu la faire rire et rêver, en ses croyances et ses songes qui parfois, deviennent des contes. Cette description d’un imaginaire et de représentations du monde nous est sans doute précieuse, dans un monde devenu rationnel et parfois désenchanté.
Certains de ces textes sont des contes pour la plupart répertoriés mais ces versions inédites ont l’avantage d’être localement situées, à la manière des légendes et autres récits, ces racontes qui font partie de « ce qui se raconte » et que l’on tient pour vrai.
Les occitanistes sauront reconnaître sous la plume de l’abbé, une langue riche, subtile, nuancée et les amateurs de littérature orale sauront apprécier, dans une traduction en français de Guilhem Boucher et une adaptation de Martine Bergues, la diversité et la saveur d’histoires bonnes à transmettre.