Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Contes russes pour enfants

Auteur : Ludmila Oulitskaia

Illustrateur : Svetlana Filippova

Traducteur : Sophie Benech

Date de saisie : 16/11/2006

Genre : Jeunesse a partir de 9 ans

Editeur : Gallimard-Jeunesse, Paris, France

Collection : Album junior

Prix : 12.50 / 81.99 F

ISBN : 978-2-07-057895-5

GENCOD : 9782070578955

Sorti le : 16/11/2006

Acheter Contes russes pour enfants chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le journal sonore des livres : Lu par Solveig Maupu – 21/12/2006

Telecharger le MP3

Solveig Maupu – 21/12/2006

  • Les presentations des editeurs : 06/12/2006

Histoire du chat Ignace, de Fedia le ramoneur et de la Souris Solitaire
Dans la grande armoire qui lui sert de maison, la Souris Solitaire a range tous ses tresors : croutes de fromage, morceaux de tissu, rubans, confitures…
Mais voila qu’un inconnu, empruntant le passage secret, grignote ses provisions et lui joue de vilains tours. La Souris Solitaire reussira-t-elle a attraper le voleur ?

Histoire du moineau Anvers, du chat Mikheiev, de l’aloes Vassia et de la mille-pattes Maria Semionovna, Anvers le moineau, l’aloes Vassia et le chat Mikheiev ont lie connaissance dans un appartement abandonne. Ils menent une vie heureuse et paisible jusqu’au jour ou la tres discrete Maria Semionovna met enfin le nez hors de son trou pour retrouver ses innombrables petits. C’est alors que commencent de terribles, de droles, d’extraordinaires aventures…

Ludmila Oulitskaia nous emmene dans un monde poetique et enchanteur, ou une souris s’imagine pouvoir tendre des pieges et trouve le chemin du bonheur. Un monde ou les plantes sont savantes, les animaux secourables.
L’un des plus grands auteurs russes contemporains visite avec talent, charme et fantaisie l’univers des contes pour enfants.

  • Les courts extraits de livres : 09/06/2009

Pendant longtemps, jusqu’a sa retraite, la Souris Solitaire avait travaille dans un atelier de reliure. Elle savait grignoter le cuir a une vitesse remarquable, et egaliser de grosses liasses de papier a coups de dents de facon tres soigneuse. C’etait son travail de jour. La nuit, notre petite souris laborieuse ne restait pas non plus sans rien faire : elle etait gardienne au Grand Depotoir Municipal. Revetue d’un immense cire, un baton dans une main et une lampe dans l’autre, elle arpentait le depotoir en long et en large afin de proteger contre les voleurs des montagnes de superbes ordures. Son travail de nuit etait presque toujours fructueux, et au matin, elle axait rempli son petit sac a dos de toutes sortes de tresors. Il va de soi que ce n’etait pas du vol, mais des biens honnetement gagnes.
Il faut ajouter que jamais la Souris Solitaire ne jetait ce qui avait un jour franchi le seuil de sa maison. Si bien qu’au bout du compte, elle avait fini par accumuler une enorme quantite d’objets en tous genres qui encombraient son appartement et lui causaient une foule de desagrements, comme c’est toujours le cas avec les objets. Plus on en possede, plus on a de problemes.