Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Contribution a l’egyptologie

Auteur : Isha Schwaller de Lubicz

Date de saisie : 13/11/2006

Genre : Esoterisme

Editeur : MCOR Christienne, Apremont, France

Collection : La table d’emeraude

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-914946-31-5

GENCOD : 9782914946315

Sorti le : 13/11/2006

Acheter Contribution a l’egyptologie chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 10/12/2006

Cette “Contribution a l’Egyptologie” est un complement indispensable aux deux ouvrages d’Isha SCHWALLER DE LUBICZ : “Her-Bak Pois Chiche” et “Her-Bak Disciple”. Elle a pour but de presenter sous l’aspect d’un “Sommaire” facilement accessible, quelques uns des resultats scientifiques qui ont permis d’ecrire ces deux chefs d’oeuvre de la pensee traditionnelle.

  • Les courts extraits de livres : 10/12/2006

aa signifie l’unite originelle, divisible en ses deux aspects parce qu’eUe a une double possibilite : activite, passivite. Cette possibilite de polarisation donne la notion de limitation en “haut” et en “bas”. Philosophiquement, a exprime le “moi”, a exprime le “non-moi” ou le Soi.
aat ou iat, concretisation de cette notion de polarisation, nomme les choses qui la manifestent (dos, baton, perchoir, etc.).
aou est le principe de l’Espace-Substance, la possibilite de volume, le principe de l’extension, de la dilatation.
aaaou ou iaaou exprime l’origine de l’etre dans sa plenitude non encore manifestee en volume, mais avec la possibilite des quatre directions : Nord-Sud, Haut-Bas, avec aa ; extension equatoriale avec aou.
aou ou iou exprime le principe de l’etre dans son aspect Activite – a -, conditionnee par l’extension spatiale, ou, qui peut donc aussi donner l’idee de mouvement.
aaou exprime ce Principe causal total, actif, donc l’origine de Y etre ; il est donc la Cause originelle de toutes les causes secondaires.
aaou, vieillard, devient comprehensible dans le sens de “celui de l’origine” : l’ancien.
La cause comporte en elle-meme son effet non exprime ; l’effet est l’expression de la cause, et cette expression se designe par la notion de la jonction.
La fonction est un accomplissement en temps et espace – donc en mouvement – d’un effet immanent a la nature d’une cause active.