Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Convoi exceptionnel : Ogres de Barback

Date de saisie : 23/12/2008

Genre : Musique, Chansons

Editeur : Textuel, Paris, France

Collection : Musik

Prix : 29.90 / 196.13 F

ISBN : 978-2-84597-311-4

GENCOD : 9782845973114

Sorti le : 09/10/2008

Acheter Convoi exceptionnel : Ogres de Barback chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • La voix des auteurs et des editeurs : 21/12/2008

Telecharger le MP3

Laurent Balandras, editeur musical

  • Les presentations des editeurs : 18/12/2008

Alors qu’ils sillonnent depuis pres d’une quinzaine d’annees les villes de France et d’ailleurs, en balancant les decibels de leur prose cosmopolite et genereuse, les Ogres de Barback nous font aujourd’hui une place dans leur camion et ouvrent grand la malle arriere. De Cergy-Pontoise a Bamako, en passant par les villages bosniaques, les quatre freres et soeurs Burguiere n’ont pas cesse d’elargir leur repertoire musical au contact du public et des musiciens rencontres sur la route. Citoyens du monde, les Ogres ont la grace de ceux qui marient, sans epate, humilite discrete et engagement de terrain.

  • Les courts extraits de livres : 18/12/2008

LA MAISON
MUSICALE

On a grandi tous les quatre a Jouy-le-Moutier, a cote de Cergy-Pontoise : banlieue tranquille (ou presque) a trente kilometres au nord de Paris. Dans notre pavillon, on s’est regales de musique. Papa Christian, qui a ete pianiste en tournee quatre ou cinq ans avant notre naissance, repetait des morceaux de Beethoven, de Chopin ou d’autres encore. Et puis il y avait tous ces instruments qui trainaient : flutes indiennes, guitares, orgues, harmonicas, epinettes, duduks et autres bizarreries. Une vraie collection accrochee au mur, sur le piano, dans un placard ou meme par terre. Il n’y avait plus qu’a se servir…

RUE DE
PANAM

L’histoire commence en 1992. Sam, 17 ans, le plus age d’entre nous, joue alors dans les Minoritaires, un groupe de lyceens influence par la Mano Negra et autres Berurier Noir. Il invite naturellement Fred, son petit frere, a l’accordeon. A 16 ans, Fred a lache le lycee et n’a d’autres occupations que de jouer de la musique. Une chanson nait ! Elle s’appellera Rue de Panam…
Marco, l’un des auteurs-compositeurs-interpretes du groupe Minoritaires, tout autant fache que Fred avec l’ecole, traine souvent du cote du pavillon Burguiere. Il sera l’inspirateur de cette chanson. Lui, il en a deja ecrit, contrairement a Fred qui n’est encore qu’un poete en chambre, et il partagera avec lui ce melange d’envie et de plaisir utile a la creation. Un cocktail qui donnera a Fred l’idee de Rue de Panam. La revolte, la colere et, finalement, l’espoir incarneront l’esprit des (futurs) Ogres de Barback : motives !