Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Courbet, l’outrance

Auteur : Henri Raczymow

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Art – Peinture

Editeur : Stock, Paris, France

Prix : 18.00 €

ISBN : 978-2-234-05677-0

GENCOD : 9782234056770

  • Le choix des libraires : Choix de Olivier Mouchiquel de la librairie FNAC a DIJON, France – 14/07/2012

Courbet n’aime pas l’ecole. Le celebre peintre franc-comtois du XIXeme siecle begaye, et camarades et enseignants le rabaissent en permanence. Il aura sa revanche : puisqu’on le decrete cancre, de ce qu’on lui reproche, il se fera genie. Lui qui ecrit “toiles” avec deux ‘l”, a defaut de les ecrire correctement, il les peindra, et “L’Origine du monde” sera le plus extraordinaire tableau de l’histoire de l’art. Courbet, ses autoportraits, ses femmes, naissent de sa peinture au couteau et a larges brosses : il est l’inventeur d’une technique “qui n’appartient qu’a lui”, et “qui va revolutionner l’art occidental”. Il visualise ses oeuvres durant des annees, avant que jaillissent ces scenes de campagne, et il elevera les animaux de ferme et de chasse au rang de modeles. Parce qu’on le lui a fait deja trop cher payer, si Courbet dit ce qu’il pense, quoi qu’il en coute, il ne dit pas seulement ce qu’il fait : il est aussi ce qu’il dit. Republicain ami de Flaubert, peintre absolu d’u
n style nouveau, “contre Ingres et Delacroix, mais a ce niveau”, celebre par Louis Aragon, on se prend a rever d’une exposition nationale qui ferait exploser la puissance de celui qui milita pour l’art dans la cite. C’est parce qu’il y a “chez Courbet une part feminine [qui] ne contredit nullement sa virilite”, que ses chefs d’oeuvres auront toujours, pour son ami Baudelaire comme pour nous, l’allure d’une insurrection.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

“Ce n’est pas le Courbet communard qui m’a retenu ici. C’est Courbet peintre. La maniere de Courbet. Ses manieres, ses mauvaises manieres. Sa grossierete de paysan (de Franche-Comte) mal degrossi, de plebeien. Qu’il soit devenu communard, d’ailleurs, n’est pas pour etonner. On se moquait de lui : il ignorait les livres, il etait sans orthographe. L’ecole et lui s’etaient tres tot brouilles. Mais Courbet est ailleurs : c’est un peintre-ne. Ses manieres sont a tous egards, fort peu academiques. L’Academie ne s’y trompait pas : le Salon le rejeta avec constance. Courbet, c’etait un homme enorme : cette henaurmite, cette outrance, sont indissociables de son personnage tonitruant et de son oeuvre scandaleuse, lieu d’une vraie jouissance esthetique et sensuelle. L’animalite n’est jamais loin des lors qu’on evoque ce peintre.”

Henri Raczymow est ne en 1948 a Paris. Romancier et essayiste, il est notamment l’auteur du Cygne de Proust, de Bloom et Bloch (aux editions Gallimard) et, chez Stock, de L’Homme qui tua Rene Bousquet et Le plus tard possible.