Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Crossfire

Auteur : Miyuki Miyabe

Traducteur : Mieko Nakajima-Siary | Gerard Siary

Date de saisie : 17/10/2008

Genre : Policiers

Editeur : P. Picquier, Arles, France

Prix : 22.50 / 147.59 F

ISBN : 978-2-8097-0045-9

GENCOD : 9782809700459

Sorti le : 25/08/2008

Acheter Crossfire chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Le choix des libraires : Choix de Christophe Dupuis de la librairie ENTRE-DEUX-NOIRS a LANGON, France (visiter son site) – 17/10/2008

Aoki Junko a un don particulier : celui de declancher le feu (d’une puissance redoutable) a distance. Mais elle ne le maitrise pas encore parfaitement et a un gros probleme : son corps chauffe et elle doit le refroidir. Pas facile de passer inapercue a Tokyo. Heureusement pour elle, elle a trouve en banlieue une usine abandonnee avec un grand reservoir. Une nuit qu’elle s’y rend, elle croise le chemin de petits truands qui y sont venus pour tuer quelqu’un. Leur barbarie la revulse. Elle fait un point rapide – “je ne suis pas un etre humain comme les autres. Et eux non plus” – et decide de les tuer. La violence qu’elle declenche, la rage qu’elle y met, fait qu’elle les carbonise. Ce sera un tournant dans sa vie : Aoki Junko va decider de s’eriger en justiciere. Bien evidemment les corps carbonises et les immeubles brules vont mettre les flics sur les dents.
Evidement, pour apprecier le roman, il faut accepter l’idee du don d’ Aoki Junko, sinon, pas la peine d’essayer de le lire. Et pour ceux qui l’acceptent – la force de ce livre, c’est qu’on y croit, avec un sentiment renforce par le rationalisme de la femme flic qui mene l’enquete – la lecture est vraiment passionnante. Miyabe Miyuki plonge dans les sentiments exacerbes des gens, avec une intrigue menee tambour battant (la piste brulante laissee par Aoki Junko est impressionnante) dans un Tokyo loin des cliches habituels. Et, cerise sur le gateau apportee par l’editeur, dans une erudite postface Gerard Siary, l’un des traducteurs, replace le roman dans son contexte historique.

  • Les presentations des editeurs : 17/10/2008

Un roman policier d’une adresse diabolique, au suspense maitrise de main de maitre, qui a la fois dresse une sociologie du Japon contemporain et nous plonge au coeur du brasier qui dechire les etres.
La jeune et jolie Aoki Junko possede un don extraordinaire, celui de declencher le feu a volonte. Elle commence a utiliser son pouvoir pour rendre la justice et punir les criminels violents. Ses executions attirent l’attention des Anges gardiens, une organisation de vigilance secrete qui voudrait l’enroler. Et le service des incendies criminels de la police de Tokyo se met a sa recherche. Au fil de son enquete, l’inspecteur Ishizu Chikako, une femme patiente et determinee voit sa vision du monde bouleversee.
Tandis que Junko, poursuivant ses raids fievreux et brutaux sur Tokyo, se pose de plus en plus de questions sur le bien-fonde de sa croisade contre le mal.

Nee en 1960 a Tokyo, Miyabe Miyuki est devenue l’un des auteurs phares de la litterature policiere au Japon ; elle excelle a combiner dans ses oeuvres enquete classique, thriller psychologique, romance amoureuse, recit fantastique et critique sociale.
Ses romans ont ete couronnes de nombreux prix et son roman le plus lu et le plus commente au Japon, Une carte pour l’enfer (traduit en Picquier poche), est toujours un best-seller.