Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Cuba

Date de saisie : 25/04/2007

Genre : Guides Tourisme, Voyages

Editeur : Lonely planet, Paris, France

Collection : Guide de voyage

Prix : 18.00 / 118.07 F

ISBN : 978-2-84070-598-7

GENCOD : 9782840705987

Sorti le : 01/03/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Claire Lamarre – 17/09/2008

Telecharger le MP3

Claire Lamarre – 09/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

Un guide incontournable pour une ile unique ! Cap sur La Havane, Santiago de Cuba, Trinidad Camaguey, Cienfuegos ou les plages des Caraibes.
Retrouvez les figures emblematique d’une histoire mouvementee et partez a la rencontre d’un peuple particulierement attachant.

– Plus de 70 cartes, dont de nombreux plans de villes.

– L’ile dans ses moindres recoins : plages, sites naturels, patrimoine culturel et itineraires thematiques.

– Des adresses d’hebergements pour tous les budgets et tous les gouts, ainsi que les meilleures casas particulares (chambres chez l’habitant).

– Un chapitre entier dedie aux musiques et aux danses cubaines.

– Toutes les informations indispensables pour circuler dans l’ile.

Lonely Planet publie en toute independance des guides de voyage a la fois pratiques et culturels. Rediges par des journalistes, ils vous donnent toutes les cles pour decouvrir un pays, une region ou une ville. Sensible a l’ethique du voyage et a l’environnement, Lonely Planet offre la possibilite d’explorer le monde autrement.

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Histoire

Les premieres traces averees du peuplement de l’ile, d’apres la datation au carbone 14, remontent a 2000 av. J.-C, mais on estime que des 3500 av. J.-C, des peuples seraient venus du continent sud-americain. Les Ciboney et les Guanahatabey, premieres communautes identifiees a ce jour, vivaient de la chasse, de la peche et de la cueillette. Les Tainos, un groupe issu des Arawak qui peuplaient la plupart des iles des Caraibes et le nord de l’Amerique du Sud, s’implanterent a Cuba au debut du XIIe siecle. Ils fuyaient les Caribe (ou Caraibe), une tribu particulierement sanguinaire vivant a Hispaniola (actuelle ile d’Haiti et de la Republique dominicaine) et a Puerto Rico, plus au sud. Les Tainos assimilerent les communautes qui les avaient precedes a Cuba, et etablirent une societe structuree autour d’un chef, le cacique. Ils cultivaient le manioc (yuca), le coton, la patate douce (boniato), le mais, le poivre, le cacao, l’avocat et le tabac, qu’ils fumaient, et 60% des plants de tabac actuels seraient issus de ces cultures originelles. Les arts tenaient une grande place dans la societe taino – les poteries, les sculptures ou les objets cultuels que l’on peut admirer aujourd’hui dans certains musees montrent une culture riche et complexe, qui marque de son empreinte le pays tout entier et a laisse dans le vocabulaire mondial bon nombre de mots encore usites. Lorsque les Espagnols ont decouvert l’ile, les trois quarts des 100 000 Amerindiens locaux etaient des Arawak qui parlaient le taino.

LA COLONISATION ESPAGNOLE

A son arrivee le 27 octobre 1492, Christophe Colomb (Cristobal Colon en espagnol) decrivit l’ile comme “la terre la plus belle que l’oeil humain ait jamais pu caresser”. Il la nomma “Juana” en l’honneur d’une infante espagnole – le nom Cuba, qui lui restera, est d’origine amerindienne. Malheureusement, cette ile n’offrant que peu de richesses, l’Espagne et Colomb s’en desinteresserent pour lui preferer Hispaniola. (…)