Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Culture de plantes méridionales selon la méthode de Mitchourine

Auteur : Weronika Murek

Ivan Mitchourine, généticien russe, fit des croisements de plantes dans le but de créer des espèces prouvant la résistance à des climats hostiles. S’il n’apparaît pas dans le recueil, ses mots célèbres « Nous ne pouvons attendre de bienfaits de la nature. Notre devoir est de les lui arracher. » lui servent d’épigraphe. Ces nouvelles sont effectivement une expérience de narration qui croise, parmi d’autres, deux perspectives – la très lointaine et l’immédiate : les détails sont très précis mais le récit situé dans un espace irréel. Weronika Murek donne vie à des objets de dévotion, utilise le folklore, place souvent le sacré dans un cadre concret et charnel, et, en opposant les styles, elle crée une mosaïque d’histoires d’enfants et de gens du peuple, parfois pleines de cruauté et de poésie, toujours pleines d’absurdités. Ce mélange des genres, ce décalage des comportements et des dialogues sollicitent la concentration du lecteur comme le ferait une charade et provoquent toujours la surprise, clé du sens de l’humour noir très particulier de Weronika Murek.