Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

D’Allemagne outre-Pyrénées en bateau et sur les routes d’Aquitaine

Auteur : Alain Ruiz

Célèbre en son temps – il naquit en 1771 à Leipzig et mourut en 1829 à Mayence – l’écrivain allemand Christian August Fischer a touché avec succès à tous les genres en prose, mais ce sont ses relations de voyage qui constituent le meilleur de son oeuvre. Au premier rang figure son récit épistolaire Voyage d’Amsterdam à Gênes en passant par Madrid et Cadix dans les années 1797 et 1798 qui connut un succès européen. Dans ses quinze premières lettres, Fischer a évoqué sa traversée de la mer du Nord jusqu’à la Gironde, son séjour à Bordeaux, son voyage en diligence à travers les Landes et son étape à Bayonne avant de passer en Espagne. Alternent dans ces pages alertes et colorés; scènes de genre et anecdotes, remarques politiques, observations sur la vie économique et les moeurs des gens rencontrés : autant de pages restituant des réalités géographiques, humaines et historiques que Fischer présenta de nouveau, en y mêlant des éléments de fiction – mais toujours réalistes – dans ses Aventures de voyage, sorte de roman picaresque paru en 1801 qui obtint un succès analogue à celui du livre précédent. Considérée comme un des plus grands hispanistes de son temps, Fischer est aussi l’écrivain allemand qui, le premier, a présenté au public germanique l’ensemble des Pyrénées dans ses Voyages en montagne parus en 1804.
Fruit d’observations personnelles et de la lecture des premiers pyrénéistes français, le livre s’ouvre par des chapitres qui évoquent sites naturels et gens des Landes, des Pyrénées béarnaises et du Pays basque.