Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Derniers entrechats de la camarde

Auteur : Guy Poitry, Albertine

La vie Et cette force de vie qui anime l’oiseau en vol et le fait se précipiter contre une vitre – petite boule de plumes qui n’a pas même pleuré une goutte de sang.
Et ceux qui à l’avant d’un engin qui n’avait que des roues se sont rêvé des ailes, pour ne laisser que des cadavres au bord d’une route.
Elle les a regardés ; n’a rien fait, rien eu à faire. « Il paraît que dans ces cas-là on s’exclame : C’est la vie ! ».

Guy Poitry nous offre trente-six variations finement ciselées sur les tours et détours de la Mort, une danse moderne et macabre de la Camarde – cette figure allégorique et taboue à notre époque. Ces textes se conjuguent avec une dizaine de dessins de danses macabres de l’illustratrice Albertine.

* La Camarde est une figure allégorique de la Mort représentée généralement sous les traits d’un squelette. Son nom est issu de l’adjectif camard qui signifie : « qui a le nez plat ». La Camarde était donc la représentation squelettique de la Mort, puisque le crâne ne possède pas de nez