Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Dessous, c’est l’enfer

Auteur : Claire Castillon

Date de saisie : 20/08/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Fayard, Paris, France

Collection : Litterature francaise

Prix : 17.00 €

ISBN : 978-2-213-63517-0

GENCOD : 9782213635170

Sorti le : 20/08/2008

  • Le choix des libraires : Choix de Anouk de la librairie LA MUSE AGITEE a VALLAURIS, France (visiter son site) – 14/07/2012

Ce n’est pas seulement dessous que nous propose d’aller y voir Claire Castillon, mais aussi derriere, au travers, a l’envers, a l’interieur et en dedans.
Un voyage intime dans la vie d’une femme qui ecrit comme elle pense et ce n’est ni lisse, ni depourvu d’ironie, d’autant qu’elle n’hesite pas a nous prendre sans pudeur comme confident.
Cette femme-la ne sait pas aimer. Elle a beau essayer, elle n’y arrive pas.
Elle est irriguee du sang des generations precedentes. Le sang transportant une malediction familiale qui fait des femmes de bonnes anesses devouees et soumises. L’homme du livre est donc tout naturellement baptise l’ane des la premiere page.
Tout au long du recit, l’auteure alterne les paragraphes narrant sa vie presente avec ceux de son passe de petite fille appesantie de solitudes.
Cherche-t-elle une paraphrase a son incapacite a vivre aujourd’hui l’amour ?
Y voit-elle une sorte d’excuse plausible, acceptable, imparable ?
Il faut aimer le sens de l’observation que deploie Claire Castillon, il faut aimer son exigence, son inspiration, la couleur de ses mots embroches parfois avec poesie. Il faut aimer plonger dans la marre au canard de ce monde immerge dont on ne pourrait apercevoir que l’ilot. Il faut aimer etre un peu voyeur.
Alors, on lit cette aventure sentimentale qui s’essaye a durer et a etre belle et unique, puis la suivante qui se profile inevitablement, avec les yeux d’une auteure fantasque, egocentrique et impertinente.

  • Les presentations des editeurs : 14/07/2012

Les hommes sont des anes comme les autres. Et les femmes de cette famille, de bonnes anesses devouees et soumises. C’est la malediction a laquelle la narratrice veut echapper. A moins que son ane a elle l’inspire. Alors elle l’assassinera au fil des pages. Mais ensuite ? Apres son enfance solitaire, silencieuse, ressassee, comment aimer ? En choisissant un autre homme pour la proeminence virile de sa pomme d’Adam ? Absurde. Mais elle part avec cet homme-la, c’est decide. Mais s’il est question d’amour, cette fois, comment le vivre sans l’ecrire ? Comment fermer ce troisieme oeil qui s’obstine a voir ce que le coeur ignore ? Scruter, decortiquer, noter, c’est sa malediction a elle. Elle est ecrivain.

Claire Castillon est l’auteur de sept livres. Avec Insecte (Fayard, 2006) et On n’empeche pas un petit coeur d’aimer (Fayard, 2007), elle n’a cesse d’elargir son public, en France comme a l’etranger.