Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Dico perso

Auteur : Leslie Bedos | Philippe Poirier

Date de saisie : 13/02/2008

Genre : Essais litteraires

Editeur : Flammarion, Paris, France

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-08-121028-8

GENCOD : 9782081210288

Sorti le : 01/02/2008

Acheter Dico perso chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • L’espace des editeurs : Leslie Bedos – 17/09/2008

Telecharger le MP3

Leslie Bedos – 15/02/2008

  • Les presentations des editeurs : 17/09/2008

Attention, ce livre est un objet singulier.
Un homme et une femme, qui vivent ensemble depuis 25 ans, se sont amuses avec des mots. 155 exactement. 155 mots pour raconter des petits bouts de leur vie.
De “A” comme “Aimer” a “Z” comme “Zoo”, ils ont tout melange. Les moments passes ensemble, leurs differences, le passe, le present, le rire, les larmes, l’humour, l’amour…
Un drole d’exercice ou chacun a ecrit dans son coin avec, a l’arrivee, ce Dico perso qui, l’air de rien (on ne reveille jamais les mots par hasard), parle aussi de vous.

Leslie Bedos est journaliste (radio, tele, presse ecrite) et realisatrice de films documentaires. Son premier livre La Gauchere, qui vient de ressortir en poche, a recu un accueil magnifique aupres des critiques et des lecteurs.

Philippe Poirier est musicien et, depuis quelques annees, scenariste de films d’animation pour la tele.

Ensemble, ils ont fait deux enfants de 17 et 22 ans et quatre livres pour les petits.

  • Les courts extraits de livres : 17/09/2008

Aimer

Depuis que je sais que les gens que j’aime vont mourir, j’ai decide d’aimer moins fort les rares personnes auxquelles je tiens.
Je vous rassure, ca ne marche pas du tout.

Aimer

Si j’avais du deviner le mot qu’elle allait choisir pour commencer, j’aurais dit Amour. Elle a prefere… Aimer.
Peu importe, dans les deux cas je suis gagnant.
Ma femme est nee pour aimer. C’est ce qu’elle fait de mieux.

Ange

J’ai vu ces anges dores dans une vitrine de Noel, a un moment de ma vie ou tout me terrifiait.
Ma seule amie d’enfance venait de mourir d’une leucemie, et je sentais arriver, une deuxieme fournee de catastrophes.
Alors, en attendant que le monde s’ecroule, je faisais les boutiques et ces angelots en platre, m’ont semble parfaits pour conjurer le mauvais sort.
Dix Noels plus tard, ils sont toujours la.
Et meme s’ils n’ont aucun pouvoir (on n’evite pas les drames avec des anges fabriques a la chaine) j’y tiens.
Naivement, j’espere encore qu’ils me protegeront du pire.

Ni ange.
Ni demon.
Je suis simplement un type normal.
Et ne pas etre totalement fou dans ce monde furieusement bizarre, ce n’est pas si mal.