Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Dindons et bécasses

Auteur : Didier Vimard

Les souvenirs de Didier Vimard sont toujours truffés de personnages féminins. Rarement de bourgeoises qu’on honore, mais de pauvres filles égarées que les remous de l’existence entraînent toujours un peu plus loin. Toutes ne sont pas forcément de dodues volatiles en quête d’un dindon digne. Mais tout de même ! Ce matin, Paulette a quitté son faubourg parisien, le comptoir du bougnat où sa silhouette juvénile tente parfois le client. La pauvrette emboîte le pas d’un routier qui dessert le Périgord Noir et qui vient de lui promettre le paradis, si elle aime les voyage et la grande vie. Va savoir ?
Quant au curé noir de La Linde et son coadjuteur blanc vont-ils faire bon ménage longtemps ? Le premier n’a connu que les é¢mes pieuses de la vallée de la Dordogne, alors que le second est comme en pénitence après quinze années de séjour en Extrême-Orient passées à évangéliser les congaàes enlisées dans le nuoc-man marxiste.
D’autres récits attendent le lecteur, sur les marchés de nos campagnes, dans l’arrière boutique de la marchande de graines, – l’office du restaurant au Soleil d’or, dans des parties de chasse ou encore, et c’est succulent, – l’étude de Me Robinchard le notaire. Ceci reste tout de même un livre pour grandes personnes.