Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Discours et cognition sociale ; une approche sociologique

Auteur : Jean Widmer

Ce recueil retrace le cheminement intellectuel de Jean Widmer à travers les principaux articles qu’il a publiés entre 1983 et 2006.
Il se conclut par un texte intitulé ” La sociologie en tant que science rigoureuse “. Ce titre n’exprime pas seulement une conviction ; il résume aussi l’ambition qui a animé l’oeuvre d’une vie. Pratiquer la sociologie en tant que science rigoureuse, J. Widmer s’y est appliqué en utilisant divers moyens, qui vont de la logique à l’étude des conversations et des catégorisations, en passant par l’analyse de discours.
J. Widmer a été un des rares sociologues à situer le langage au coeur même de la vie sociale. Il y voyait en particulier la source de l’organisation du savoir de sens commun. Combinant les outils de l’ethnométhodologie et ceux de l’analyse énonciative, il a proposé une approche originale, qui envisage l’analyse de discours comme un aspect d’une ” sociologie praxéologique “. Une telle approche respécifie des notions sociologiques classiques, telles celle de ” structure sociale ” ou celle de ” pouvoir symbolique “.
Appliquée aux médias, elle rend compte des formes d’espace public à l’institution desquelles ils contribuent. Dans son élucidation de l’articulation du langage et de l’action sociale, J. Widmer a été conduit à accorder une grande attention au caractère historique des faits sociaux, et donc à la problématique anthropologique de la production, ou de l’institution imaginaire, de la société. C’est en référence à ces questions qu’il a analysé le rôle du ” facteur langue ” dans l’expérience publique, et qu’il a montré comment les discours sociaux participent à la constitution des collectifs politiques.