Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Disparitions (prix Naoki 1999)

Auteur : Natsuo Kirino

Quatrième de couverture Constituant le nord de l’archipel du Japon, Hokkaïdo est une région inhospitalière de montagnes rudes et de mer grise. À dix-huit ans, Kasumi est montée dans un bus et a fui la maison familiale pour tenter sa chance à Tokyo, sans jamais revoir ses parents. Après quinze ans d’absence, elle revient pour quelques jours dans sa région natale, sur l’invitation d’un couple d’amis, les Ishiyama, accompagnée de son mari et de ses deux filles. Mais un beau matin, la petite Yuka, cinq ans, disparaît sans laisser de traces.
Toutes les recherches resteront vaines. La fillette a-t-elle fugué, comme sa mère des années plus tôt ? A-t-elle été victime d’un accident ou d’un crime odieuxoe Mais lequel des parents ou des voisins aurait pu commettre un tel acteoe Kasumi est rongée parla culpabilité, car ce séjour n’était en réalité qu’un prétexte pour voir Yohei Ishiyama, l’ami du couple, qui est aussi son amant.

Alors commence pour Kasumi une lente dérive, une enquête désespérée à la recherche de sa fille disparue, au cours de laquelle elle recevra l’aide inattendue d’Utsumi, un ancien inspecteur de police condamné par un cancer de l’estomac. Ces deux personnages, comme arrachés à la vie par leur tragédie respective, vont s’enfoncer comme des fantômes dans les matins brumeux de Hokkaïdo…