Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Du sang sur la couronne (avant-propos Thierry Jopeck)

Auteur : Alban Ketelbuters

Tu n’es pas une princesse (…) Ta vie est comme l’instant Où tu as jailli des entrailles de ta pauvre mère Morceau de chair écarlate Semblable au reste de l’humanité Qui se mit à crier Et ne cessa plus depuis de brailler De se plaindre De geindre Éternelle victime qui se promène Innocemment dira-t-elle Dans la forêt sexuelle Tous ces arbres noirs qui cachent la lumière Dans laquelle elle pénètre volontiers puis s’enfonce pour disparaitre