Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

D’Yver à Aubigné ; des poètes et conteurs en Poitou, Aunis et Saintonge au temps des guerres de Religion, 1560-1630 ; exposition, Niort, Médiathèque Pierre-Moinot de Niort, du 6 septembre-21 octobre 2016 (sous la direction d’Erick Surget ; préface Jérôme Baloge)

Auteur : Collectif

D’Yver à d’Aubigné…, le quatrième centenaire de la première édition des Tragiques d’Agrippa d’Aubigné, est l’occasion de présenter une synthèse fleurie autour du conte et de la poésie sur le territoire du Poitou, de l’Aunis et de la Saintonge, entre 1560 et 1630, limites chronologiques convenues de cette période atroce de notre histoire, dite des « guerres de religion ». Le Printemps d’Yver a été publié l’année du massacre de la Saint-Barthélémy et la cinquième nouvelle du recueil, toute picto-saintongeaise, se déroule dans le temps de la troisième guerre (1567-1570). Quant à Aubigné, écrivain engagé, toute sa plume est au service de la Réforme protestante, Les Tragiques en étant le monument littéraire le plus emblématique, un chantier ouvert dès 1577 et que sa première publication en 1616 sur les bords de la Sèvre niortaise n’achèvera pas pour autant.