Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

El hacedor de Jorge Luis Borges : des textes à l’oeuvre

Auteur : Carla Fernandes

Consacrées aux poèmes et aux textes en prose, les contributions ici présentées s’attachent toutes à montrer comment et pourquoi ces miscellanées, écrites et publiées entre 1934 et 1960, traversées par l’art et la magie de Borges, finissent par constituer un recueil. Les échos et les variations multiples, qui traversent toute l’oeuvre de Borges, contribuent à faire oublier d’autant plus facilement la genèse non organique de El hacedor.
Quelles lois secrètes président alors à sa composition dont Borges dit dans l’«Epilogue» : «De cuantos libros he entregado a la imprenta ninguno, creo, es tan personal como esta colecticia y desordenada silva de varia leccion, precisamente porque abunda en reflejos y en interpolaciones.» Ecrire sur les divers textes, assemblés pour former El hacedor, suppose donc pour les auteurs de relever le défi d’analyses spécifiques auxquelles se superposent les ramifications, qui structurent El hacedor, oeuvre elle-même en résonance avec le contexte culturel et politique dans lequel naissent les textes.