Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Elliott Erwitt’s dogs

Auteur : Elliott Erwitt

Preface : Peter Mayle

Date de saisie : 01/10/2008

Genre : Photos

Editeur : Te Neues, Kempen, Allemagne

Prix : 49.90 / 327.32 F

ISBN : 978-3-8327-9257-2

GENCOD : 9783832792572

Sorti le : 25/09/2008

  • La voix des editeurs : 23/10/2008

Telecharger le MP3

Hendrik teNeues et Frederic Jouannel 01/10/2008

  • Les presentations des editeurs : 23/10/2008

One of the 20th century’s most celebrated image-makers, this collection, in a generously oversized format, focuses on Elliott Erwitt’s distinctive photographs of dogs. In a heartfelt and original tribute to man’s best friend, this photographic master captures all the diversity of the canine kingdom. We witness Fido’s many moods from playful, perky scamp to quiet and constant companion. Ranging from daring little imps to lumbering and gentle beasts, Erwitt’s images unveil the quirkiness that makes these creatures so beloved while combining an unerring sense of composition with the magic of the moment.

  • Les courts extraits de livres : 23/10/2008

Il y a bien longtemps, un de mes amis qui etait directeur artistique dans le secteur de la publicite m’a dit qu’il avait travaille avec quelqu’un qu’il decrivait comme moitie photographe, moitie chien. Les personnages etranges ne manquaient pas dans le secteur de la publicite a cette epoque, mais celui-ci semblait encore plus bizarre que la plupart de ceux-ci. Il peut communiquer avec les chiens, me disait mon ami. C’est tout a fait extraordinaire. Il aboie a leur intention. Ils le comprennent.
Je n’ai jamais atteint ce niveau d’intimite, meme si j’ai vecu en compagnie de chiens pendant l’essentiel de ma vie d’adulte. (J’hesite a me qualifier de maitre, dans la mesure ou je ne sais pas tres bien qui de nous deux est en fait le maitre.) Il y a sans aucun doute eu des moments attachants : au moment des repas, ou lorsqu’une balle en detresse devait etre extraite des toilettes, ou lorsque le chien rentrait a la maison muni du cadeau d’un petit cadavre particulierement odorant. Ce sont sans aucun doute des souvenirs chers a mon coeur, mais ils ne peuvent pas etre compares avec les joies d’une comprehension mutuelle profonde. J’envie profondement l’homme qui se cache derriere les aboiements, Elliott Erwitt, et je me felicite d’avoir eu la chance de le rencontrer.
Lorsque nous avons ete presentes, je ne savais pas si l’on devait se serrer la main ou se renifler, mais une fois cette question resolue – avec une poignee de mains – il est rapidement devenu evident que notre interet commun pour les chiens nous conduirait a nous lier d’amitie. Ainsi, au fil des annees, j’ai appris a connaitre l’artiste et son oeuvre.
Voici un homme qui a voyage dans le monde entier, parfois a quatre pattes, pour prendre des images qui revelent mieux qu’aucun mot l’ame profonde du chien. Comme le sait tout amateur de chien, il existe une longue et riche tradition de portraits de chiens, en commencant par des dessins graves sur les murs des cavernes et en passant par le Moyen-Age et la Renaissance jusqu’au efforts plus recents des derniers deux ou trois cents ans. Il y a eu des chiens au pied de chevaliers en armes, des chiens agrippes aux derrieres de dames rondes vetues de crinoline, des chiens avec des rois et des princes, des chiens levant des yeux pleins d’adoration vers de pompeux gentlemen victoriens, et meme a la Maison Blanche. Presque toutes ces etudes souffrent toutefois de trois principaux defauts.