Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

En esperant la guerre

Couverture du livre En esperant la guerre

Auteur : Dominique Conil

Date de saisie : 01/10/2008

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Actes Sud, Arles, France

Prix : 18.00 €

ISBN : 978-2-7427-7856-0

GENCOD : 9782742778560

Sorti le : 01/10/2008

  • Les presentations des editeurs : 30/09/2008

Un jour, ils ont tout quitte pour s’installer dans un vieux mas en pleine garrigue, dans l’arriere-pays nimois. Pierre Livi et Anne Valetta. Qu’esperaient-ils ? S’eloigner du monde pour mieux l’observer, vivre seuls et affames les saisons froides puis accueillir la faune variee qui les envahissait des les beaux jours : routards, delinquants, etudiants, militants, faineants… Tous repartaient aux premiers vents d’automne. L’aventure s’est terminee par un braquage rate, Pierre Livi en cavale.
Vingt ans apres, un jeune journaliste qui reve de couvrir les grands conflits internationaux est envoye dans le Sud de la France pour revenir sur cette affaire. Anne Valetta est restee au mas, Pierre Livi n’a jamais reparu. Elle l’attend, ou fait tout comme, et n’a aucune envie de raconter son histoire.
Hommage a la fidelite – celle qu’on doit a soi-meme, a ceux qu’on aime et aux ideaux de jeunesse -, En esperant la guerre illustre l’engagement d’une vie sans defendre d’autre cause que celle de la liberte individuelle. A la fois apre et tendre, sombre et plein d’espoir, ce premier roman tres maitrise dans ses themes comme dans son ecriture est porte par la voix d’un inoubliable personnage : la souveraine Anne Valetta, droite, debout sous sa carapace, nourrie par l’obstination – la resignation peut attendre.

Apres avoir exerce divers metiers en differents endroits du globe, Dominique Conil est devenue journaliste : elle a notamment travaille comme chroniqueuse judiciaire, grand reporter puis critique litteraire pour la presse ecrite et la radio. Auteur de scenarios pour la television et d’un essai sur la justice en France, elle vit entre Paris et les Deux-Sevres, et se consacre desormais a l’ecriture.
En esperant la guerre, son premier roman, a recu le prix de l’Inedit du Festival du litre de Mouans-Sartoux.

  • Les courts extraits de livres : 30/09/2008

Pendant plusieurs annees, les gens lui ont demande comment c’etait, quand les gendarmes avaient encercle le mas, ce qu’elle avait pense en se reveillant, deux cents types armes gravissant la pente, comment c’etait, quoi.
Pendant plusieurs annees, Anne Valetta a explique qu’elle ne dormait pas, evidemment qu’elle ne dormait pas ; et d’abord elle avait entendu le grognement sourd du chien, et un objet metallique cognant sur les pierres du chemin, et, a l’instant ou elle s’etait approchee de la terrasse, elle avait senti peser une attention haineuse, enfin bref, disait-elle a ce moment-la, un truc depuis longtemps attendu et inconnu pourtant, un truc qui avait instantanement dissous sa torpeur.

Puis ca lui avait fait comme une demi-surdite, les sons avaient fondu en rumeur, l’impression d’etre sous l’eau. ” Tu vois ?” disait-elle.
Seul le coup de feu, quand ils avaient tire sur le chien, s’etait detache du reste.
Mais comment c’etait, est-ce qu’elle savait pour Gourvil, pour le gendarme Davet, pour Pierre ?
Longtemps, Anne Valetta a repete qu’elle ne savait rien mais qu’elle avait tout imagine, tant de variantes, au cours de la nuit.