Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Etre une femme politique. c’est pas si facile !

Auteur : Valerie Pecresse

Date de saisie : 10/01/2007

Genre : Documents Essais d’actualite

Editeur : Archipel, Paris, France

Prix : 17.95 / 117.74 F

GENCOD : 9782841879137

Sorti le : 10/01/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Francois Attia – 16/09/2008

Telecharger le MP3

Francois Attia – 23/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 16/09/2008

Valerie Pecresse raconte le quotidien d’une femme politique de la nouvelle generation. Hier conseillere a l’Elysee, aujourd’hui deputee, porte-parole d’un grand parti… et mere de trois enfants : le job n’est pas de tout repos !
Je m’interesse a la vie de tous les jours et je l’assume. Parler des femmes, du travail, de la pauvrete des enfants, de l’education ou de l’environnement, ce n’est pas evoquer des sujets secondaires. C’est parler de l’essentiel. Ce sont ces sujets qui sont au coeur de nos vies.
A partir de situations vecues, Valerie Pecresse exprime ses convictions d’elue eprise de justice et de mixite. Sans eluder les sujets qui fachent – homoparentalite, voile, conflits de generations -, sur lesquels elle formule des propositions concretes pour mieux vivre ensemble.
Si ses idees ont parfois ete jugees feministes ou trop sociales, nombre de ses propositions figurent a present dans le programme de son parti pour l’election presidentielle.

Nee en 1967, diplomee d’HEC et de l’ENA, Valerie Pecresse entre au Conseil d’Etat en 1992. Chargee de mission au cabinet du president de la Republique en 1998, deputee des Yvelines depuis 2002, rapporteure de la mission parlementaire sur la famille et les droits de l’enfant, elle est porte-parole de l’UMP depuis 2004.

  • Les courts extraits de livres : 16/09/2008

La femme est un homme comme les autres

Par une de ces ruses dont le calendrier a le secret, Segolene Royal annonca son desir d’etre la candidate socialiste a l’election presidentielle la semaine meme ou Angela Merkel devenait la premiere chanceliere d’Allemagne.
Cet assaut d’ambitions feminines ne pouvait manquer d’exciter la verve de nos hommes politiques hexagonaux. Et poum ! dans le popotin de Merkel, s’etait ecrie un peu vite Michel Charasse, trop confiant dans la remontee de Gerhard Schroder. La presidentielle n’est pas un concours de beaute, osa de son cote le pourtant tres politiquement correct Jack Lang. Le sommet fut incontestablement atteint par Laurent Fabius, qui eut ce cri du coeur a l’adresse de sa camarade : Mais qui va garder les enfants ?
Ma reaction fut immediate et scandalisee : la France etait-elle donc si loin d’admettre qu’au XXIe siecle, la femme est devenue un homme politique comme les autres ? Ou bien ces goujateries de regiment etaient-elles l’apanage d’une classe politique masculine en retard de plusieurs longueurs sur une societe qui, elle, a su evoluer dans les tetes et dans les moeurs ? Et ce machisme de bas quartier, ces reflexes discriminatoires se rencontraient-ils aussi dans la vie professionnelle ?
Pour en savoir plus, je decidai de regarder d’un peu plus pres la realite des relations hommes-femmes dans la France d’aujourd’hui.