Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Eve de ses decombres

Auteur : Ananda Devi

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Romans et nouvelles – francais

Editeur : Gallimard, Paris, France

Collection : Blanche

Prix : 12.00 / 78.71 F

ISBN : 978-2-07-077618-4

GENCOD : 9782070776184

Acheter Eve de ses decombres chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 14/05/2006

Je suis Sadiq. Tout le monde m’appelle Sad.
Entre tristesse et cruaute, la ligne est mince.
Eve est ma raison, mais elle pretend ne pas le savoir. Quand elle me croise, son regard me traverse sans s’arreter. Je disparais.
Je suis dans un lieu gris. Ou plutot brun jaunatre, qui merite bien son nom : Troumaron. Troumaron, c’est une sorte d’entonnoir ; le dernier goulet ou viennent se deverser les eaux usees de tout un pays. Ici, on recase les refugies des cyclones, ceux qui n’ont pas trouve a se loger apres une tempete tropicale et qui, deux ou cinq ou dix ou vingt ans apres, ont toujours les orteils a l’eau et les yeux pales de pluie.

Par Sad, Eve, Savita, Clelio, ces ados aux destins cabosses pris au piege d’un crime odieux, et grace a son ecriture a la violence contenue au service d’un suspense tout de finesse, Ananda Devi nous dit l’autre ile Maurice du XXIe siecle, celle que n’ignorent pas seulement les depliants touristiques.

  • La revue de presse Delphine Peras – Lire, mars 2006

Ils s’appellent Sad, Eve, Clelio, Savita : quatre adolescents en rade a Troumaron, quartier misereux de Port Louis, la capitale de l’ile Maurice. Ils prennent la parole chacun a leur tour pour cracher une tout autre realite que celle des depliants touristiques… Dure, apre, viscerale, o combien eloquente, l’ecriture d’Eve de ses decombres est a l’unisson de ces vies sacrifiees. Elle renfloue aussi leur dignite. Nee a l’ile Maurice, nourrie de cultures occidentale et indienne, Ananda Devi considere le creole comme sa langue maternelle, plutot que le francais, appris a l’ecole. Elle en a fait cependant une oeuvre veritable, que ce cinquieme livre enrichit avec bonheur.

  • La revue de presse Valerie Marin La Meslee – Le Point du 2 mars 2006

L’ile Maurice, de nos jours. Quatre adolescents tournent en rond dans une cite de Port-Louis, un non-lieu baptise Troumaron. Sad, 17 ans, fou de Rimbaud, ecrit sur les murs de sa chambre son amour pour Eve. Eve, je te sortirai de tes decombres, jure-t-il. Mais qui pourra sortir Eve du degout de la vie et de soi qui pousse si bien par ici ?…

La Mauricienne Ananda Devi, qui publie depuis 1977, ne quitte pas le decor de son ile natale dans ce dernier roman mais, s’eloignant de la tradition, en propose une peinture contemporaine qui renouvelle superbement son style…