Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Examen critique de pétrification

Auteur : Thorne Smith

CE N’EST PAS la bande que nous recherchons, leur dit-il. Cette fichue bagnole est remplie de statues abandonnées.
– Sans blague ! dit un deuxième officier. C’est pas net, cette affaire. Ça ne peut pas être des statues, ces trucs. Y sont tous assis. – Y pas de loi qui empêche les statues de s’asseoir, répliqua un troisième policier qui se souvenait de ses manuels d’école. Y a des Vénus accroupies, des Mer- cure volants, des faunes qui sautent dans tous les sens et des tas de trucs dans le genre. – Ouais, et ceux-là, ce sont des Automobilistes Assis ? fit le deuxième policier, sarcastique.
– Je ne dis pas ça, mais ils pourraient avoir été volés dans un jardin, non ? fut la suggestion suivante, des plus impro- bables. – Vu leurs bobines, j’aurais tendance à penser que c’est plutôt dans un cimetière et qu’ils souffraient tous d’une crise de crampes aiguë.
– Vous avez déjà entendu parler d’un cadavre qui a des crampes, vous ?
Convoquant un inventeur fou, une femme korrigan, une nièce cal- lipyge et divers dieux de l’Olympe en chair et en pierre, Examen critique de la pétrification place Thorne Smith dans la grande famille des burlesques, entre Harold Loyd et les Monty Python. Auteur de Ma Sorcière bien aimée, Thorne Smith a écrit Examen critique de la pétrification – jusqu’ici inédit en France – en 1931.