Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Fascination. Volume 4, Revelation

Auteur : Stephenie Meyer

Traducteur : Luc Rigoureau

Date de saisie : 30/11/2008

Genre : Jeunesse a partir de 13 ans

Editeur : Hachette Jeunesse, Paris, France

Collection : Black moon

Prix : 18.00 / 118.07 F

ISBN : 978-2-01-201682-8

GENCOD : 9782012016828

Sorti le : 22/10/2008

Acheter Fascination. Volume 4, Revelation chez ces libraires independants en ligne :
L’Alinea (Martigues)Dialogues (Brest)Durance (Nantes)Maison du livre (Rodez)Mollat (Bordeaux)Ombres Blanches (Toulouse)Sauramps (Montpellier)Thuard (Le Mans)

  • Les presentations des editeurs : 25/11/2008

Bella a fait son choix : elle s’apprete a epouser Edward.
Mais le jeune homme honorera-t-il sa part du marche ? Acceptera-t-il de la transformer en vampire et d’accepter de la voir renoncer a sa vie humaine ?.

  • La revue de presse Delphine Peras – L’Express du 12 novembre 2008

Avec sa saga Fascination, l’Americaine se pose en rivale de J. K. Rowling. Le quatrieme volume a deja conquis le jeune public.
Impossible d’arreter ! s’enthousiasme un lecteur sur Fnac.com. Internet a beaucoup compte dans le succes de cette serie nee d’un reve de Stephenie Meyer, d’abord relayee par les blogs de fans.

  • Les courts extraits de livres : 30/11/2008

FIANCAILLES

Personne ne te regarde. Personne ne t’observe. Personne ne t’epie, me rassurai-je.
Comme j’etais incapable de mentir de facon convaincante, y compris a moi-meme, je me sentis obligee de verifier, neanmoins.
En attendant que l’un des trois uniques feux de Forks passe au vert, je jetai un coup d’oeil sur ma droite – a l’interieur de son monospace, Mme Weber avait le buste tourne dans ma direction. Son regard me transperca, et je tressaillis. Pourquoi me fixait-elle ainsi ? N’etait-il pas impoli de toiser ainsi les gens ? Ou cette regle ne s’appliquait-elle plus a moi ? Puis je pris conscience que les vitres teintees de la voiture etaient si sombres qu’elle ne se rendait sans doute pas compte que je m’y trouvais, encore moins que je l’avais surprise en train de me reluquer. Je tachai de me consoler en concluant que ce n’etait sans doute pas moi qu’elle examinait ainsi, mais le vehicule.