Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Feuilles (Leaves)

Auteur : Lucy Caldwell

Traducteur : Severine Magois

Date de saisie : 05/10/2008

Genre : Theatre

Editeur : Ed. theatrales, Montreuil-sous-Bois, France | Maison Antoine Vitez, Montpellier, France

Collection : Scenes etrangeres

Prix : 14.00 / 91.83 F

ISBN : 978-2-84260-273-4

GENCOD : 9782842602734

Sorti le : 18/09/2008

  • Les presentations des editeurs : 14/10/2008

La jeune Lori est de retour parmi les siens, a Belfast, apres un premier trimestre dans une faculte londonienne ou elle a tente de mettre fin a ses jours. Ses parents et ses deux soeurs ne savent ni ne comprennent ce qui s’est passe au juste.

Dans ce drame noue a l’ombre du conflit irlandais, le pere et la mere, demunis, essaient de demeler l’echeveau de cet echec. Les trois soeurs s’efforcent quant a elles de definir ce qu’elles sont devenues les unes pour les autres au sortir de l’enfance.

Lucy Caldwell aborde avec delicatesse la question du suicide des adolescents et nous offre des personnages particulierement attachants. Elle ausculte les relations familiales avec subtilite a travers une ecriture faussement ordinaire, precise et rythmee, souvent teintee d’humour.

  • Les courts extraits de livres : 14/10/2008

ACTE I
Scene 1

Le salon-salle a manger.
Le soir, a la veille du retour de Lori parmi les siens.
David, Phyllis, Clover et Poppy sont assis autour de la table, en train de diner.
David mange machinalement. Phyllis mange rapidement et avec defi. Clover repousse la nourriture sur les bords de son assiette et Poppy ne fait meme pas semblant de manger.
Ils sont assis en silence, leurs regards ne se croisent pas.
La piece doit donner le sentiment d’etre trop grande et trop sonore.
Sur le sol, une petite pile de cadeaux emballes dans un papier aux couleurs criardes.

Silence.

POPPY.- (soudain – cela faisait un moment qu’elle essayait, en vain, d’attirer l’attention de l’un ou de l’autre) Demain a cette heure-ci.
Temps.
J’ai dit, demain a cette heure-ci.
DAVID.- Oui, Poppy.
POPPY.- Vous imaginez.
CLOVER.- Poppy.
POPPY.- Quoi ?
Maman.
Demain a cette heure-ci, maman.
PHYLLIS.- Oui, cherie.
POPPY.- T’as pas hate, Clovey ?
CLOVER.- Chut.
POPPY.- Pourquoi ?
DAVID.- Poppy.
POPPY. – Quoi ?
DAVID.- Ca suffit.