Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Genèse d’une discipline, naissance d’une revue ; sociologie du travail

Auteur : Anni Borzeix, Gwenaële Rot

Le projet de ce livre est né en 2002 d’une rencontre entre deux sociologues du travail qu’une génération sépare. Comment et pourquoi devenait-on sociologue du travail il y a cinquante ans et en quoi consistait alors ce métier ? La création d’une revue consacrée à ce domaine allait nous servir de boussole pour remonter le temps. Comment et pourquoi la revue Sociologie du travail avait- elle vu le jour en 1959 ? Cette publication offrait aussi un autre atout. Elle réunissait en qualité de fondateurs quatre éminents sociologues, Michel Crozier, Jean-Daniel Reynaud, Alain Touraine et Jean-René Tréanton. Nous tenions là, sans aucun doute, de quoi raconter une ” belle histoire ” dont le sens – pour ceux qui l’avaient vécue, mais peut-être surtout pour les générations suivantes – restait accessible ; de quoi offrir aux futurs praticiens de la discipline une histoire sensible sur la fabrique d’un objet de papier simple et robuste, un périodique de référence qui paraît toujours cinquante ans plus tard. Gwenaële Rot est également l’auteur de Sociologie de l’atelier. Renault, le travail ouvrier et le sociologue, Toulouse, Octarès Editions, 2006. Annie Borzeix est l’auteur de Evaluer la performance d’un dispositif d’indemnisation du point de vue des victimes : le cas d’AZF”, Annales des Mines, 2007.