Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Geneses, n 66. Esclavage et droit

Couverture du livre Geneses, n 66. Esclavage et droit

Preface : Jean M. Hebrard | Rebecca J. Scott,

Date de saisie : 21/05/2007

Genre : Histoire

Editeur : Belin, Paris, France

Prix : 20.00 / 131.19 F

ISBN : 978-2-7011-4610-2

GENCOD : 9782701146102

Sorti le : 19/03/2007

  • Les courtes lectures : Lu par Joachim Salinger – 31/05/2007

Telecharger le MP3

Joachim Salinger – 31/05/2007

  • Les presentations des editeurs : 22/05/2007

Esclavage et droit

Les papiers de la liberte. Une mere africaine et ses enfants a l’epoque de la revolution haitienne
Rebecca J. Scott et Jean M. Hebrard

Ces hommes dangereux de 1848. L’amnistie a l’epreuve de l’abolition de l’esclavage
Myriam Cottias

Par-dela les plantations. Question raciale et identites collectives a Santo Domingo
Richard Lee Turits

Du bon usage de la traite des etres humains. Controverses autour d’un probleme social et d’une qualification juridique
Nadege Ragaru

Religion et mobilite sociale : l’ascension des marranes dans l’Espagne inquisitoriale (XVIe-XVIIe siecles)
Natalia Muchnik

SAVOIR-FAIRE

Enqueter dans un lieu public
Alexis Tremoulinas

FENETRE

A propos de l’histoire culturelle du Moyen Age. La production des commentaires scolastiques (XIIIe-XVe siecle)
Benedicte Sere

DOCUMENT

Femmes du monde : un sociologue enquete a Chicago en 1924
Christian Topalov

BIBLIOTHEQUE

RESUMES / SUMMARIES

  • Les courts extraits de livres : 22/05/2007

Les commissaires Sonthonax et Polverel envoyes a l’automne 1792 par le gouvernement republicain pour tenter de resoudre la crise sont persuades que le seul moyen, pour la Republique, de conserver sa colonie et d’en preserver les richesses est de satisfaire quelques-unes des revendications des hommes de couleur comme des esclaves. Cela devrait permettre de s’opposer aux menees des contre-revolutionnaires blancs, d’eviter une insurrection noire plus radicale et de limiter les risques d’une invasion par les Espagnols qui controlent l’autre moitie de l’ile. Ils decident donc de lever des hommes armes – la Legion de l’Egalite -parmi la population de couleur et d’abolir l’esclavage dans le Nord. En octobre 1793, ils etendent la mesure au Sud. Des lors, il n’y a plus d’esclaves dans la partie francaise de Saint-Domingue et plus personne ne peut revendiquer devant la loi d’etre proprietaire d’un homme ou d’une femme (Dubois 2005a; Benot 1987).
Confrontes a la perspective de perdre tout controle sur les hommes et les femmes qu’ils considerent leur appartenir, un groupe de riches planteurs blancs de Jeremie se tourne vers les forces anglaises stationnees dans l’ile voisine de la Jamaique. Les Britanniques voient la une occasion de prendre pied dans la colonie consideree comme la plus riche des Antilles. Les tuniques rouges debarquent a Jeremie a la fin du mois de septembre de l’annee 1793. C’est la que vit Rosalie. L’arrivee des troupes britanniques remet evidemment en cause son imminente liberation. Les proprietaires d’esclaves des paroisses occupees n’ont plus aucune raison de prendre en compte les decrets d’abolition arraches par les rebelles. Toutefois, meme s’ils ont ete appeles, les Anglais restent confrontes a une forte resistance. Le general Andre Rigaud, un homme de couleur, a ete charge de defendre la Republique dans le Sud et multiplie les escarmouches. De plus, les petits blancs de la region ne se sont pas necessairement ranges aux cotes des riches colons. Berault de Saint-Maurice, un homme de loi de la ville des Cayes, les qualifie sans detour de masse de Canaille attachee a la Republique (Geggus 1982 : 68).
L’homme qui a designe Rosalie comme son esclave, Michel Etienne Henry Vincent, etait un veuf qui possedait une modeste plantation de cafe aux Abricots, sur le littoral d’une plaine fertile arrosee par un cours d’eau qui se jette dans la mer des Caraibes. A la fin de sa vie, il etait marechal, ce qui a cette epoque designait un homme capable de s’occuper des chevaux et de les soigner. On ne sait rien de ses convictions politiques, mais on peut caracteriser l’evolution de sa position sociale.