Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Goutte a goutte, la vie reviendra-t-elle ?

Auteur : Regis Foglia

Preface : Laurent Degos

Date de saisie : 17/05/2007

Genre : Biographies, memoires, correspondances…

Editeur : La Bruyere, Paris, France

Prix : 24.00 / 157.43 F

ISBN : 978-2-7500-0247-3

GENCOD : 9782750002473

  • Les presentations des editeurs : 25/05/2007

Lorsque Regis Foglia entre aux urgences, le 10 fevrier 2001, il est loin d’imaginer ce qui l’attend. La douleur dorsale qui l’a maintenu eveille durant la nuit, n’est que l’arbre qui cache la foret. Le verdict final est sans appel : une leucemie. Des lors commence un long et terrible voyage. Enferme dans une chambre sterile, il n’a aucune interaction physique avec le monde exterieur. Toucher, vue, gout, odeur, ouie et parole emise ou recue, aucun de ses six sens n’est active. Seul un septieme sens, aussi essentiel que les six autres, l’aidera a decouvrir la forme de son combat : la communication electronique.
Dans un style tour a tour alerte, precis, humoristique et tendre, il relate le partage de son intimite avec sa cohorte d’internautes connus ou inconnus. Ne vit-on pas grace au regard de l’autre ? Tout ce qu’il decouvre, il le met en commun et rebondit sur les avis de ses compagnons de route. Peu a peu, l’aventure de Regis Foglia, ou se melent epreuves, periodes de bonheur, investigations et non-dits, devient la notre.
Parce que les traitements et leurs effets secondaires ont bien des similitudes d’un cancer a l’autre, cette aventure s’avere etre aussi un guide precieux pour tous ceux qui cherchent une meilleure qualite de vie durant leur combat.

Preface du Professeur Laurent DEGOS, President de la Haute Autorite de Sante.

  • Les courts extraits de livres : 25/05/2007

PAS GLOP, PAS GLOP !

Depuis quatre jours, je suis a l’hopital. Le diagnostic est sans appel : j’ai une leucemie aigue. En deux mots, c’est une proliferation de globules blancs de type cancereux. Cette maladie se soigne, mais le traitement sera lourd et tres long. L’equipe soignante m’entoure bien. Je vais me battre. J’aimerais cependant faire appel a vos encouragements dans la duree, car tel est mon principal souci : sujet difficile, me direz-vous ?
Je suis raccorde a Internet depuis hier, nul besoin de grands messages. Parlez-moi de vous, ce sera bien plus interessant que cette maudite maladie que je vais cotoyer quotidiennement.
Un grand merci a ceux qui ont deja commence ! Je vais connaitre des moments de grande fatigue. Ne vous inquietez pas si je ne vous reponds pas aussitot. Pour ceux qui souhaitent me voir, sachez que les visites sont tres reglementees, je n’aurai plus de defenses immunitaires dans quelques jours.
Cordialement.

Regis
Hopital Saint-Louis (Paris), mercredi 14 fevrier 2001.