Skip to content Skip to sidebar Skip to footer

Guerre et frontieres : la frontiere franco-suisse pendant la Seconde Guerre mondiale

Auteur : Robert Belot

Date de saisie : 00/00/0000

Genre : Histoire

Editeur : Lavauzelle, Panazol, France

Prix : 25.00 €

ISBN : 978-2-7025-1306-4

GENCOD : 9782702513064

  • Les presentations des editeurs : 13/07/2006

La particularite de la frontiere entre la France et la Suisse vient de ce qu’elle n’est pas tributaire d’une histoire conflictuelle. Elle a suscite l’existence d’une societe frontaliere, d’un habitus (social, religieux, culturel, technique, economique) de transfrontierite qui a traditionnellement tendu a relativiser la de rupture de la frontiere politique.

Au cours de la Deuxieme Guerre mondiale, tous les acteurs politiques du moment (suisses, allemands, francais et italiens) s’efforcent de transformer cet espace transfrontalier en limite infranchissable et surveillee. Mais l’impermeabilite desiree et organisee a-t-elle ete effective ? Les politiques coercitives ont-elles reussi a avoir raison de la force de cette tradition de solidarite transfrontaliere ? Dans ces conditions, comment circulent les biens, les personnes, les renseignements ? Comment des flux clandestins s’organisent-ils pour venir en aide aux persecutes ou aux resistants ?

Mais la frontiere en guerre n’est pas un simple objet d’histoire. C’est aussi un lieu de memoire. Il convenait donc egalement de tenter de devoiler les phenomenes de representation et de rememoration auxquels cette histoire a donne lieu. Comment la societe frontaliere s’est-elle souvenue de cette histoire emaillee de drames et de compromissions mais aussi de remarquables actes de courage et de sauvetage ? L’epreuve de la guerre et les solidarites creees dans l’extreme ont-elles ete de nature a renforcer cette identite regionale apres-guerre ?

Pour mener a bien ce projet ambitieux, il convenait de depasser les cadres nationaux de la recherche sur la Seconde Guerre mondiale et l’apres-guerre en developpant une cooperation scientifique transfrontaliere dans un cadre regional. Car l’enjeu ultime est d’aboutir a un croisement des regards et des sources susceptible de constituer un jeu de miroir ou pourraient se rencontrer les multiples facettes d’une realite complexe, incluant notamment les Francais en Suisse et les Suisses en France, mais aussi les autres acteurs, Allemands, Italiens,Americain et Anglais.

La publication de ce livre a ete dirigee par Robert Belot, professeur des universites, en collaboration avec Claude Hauser, Francis Python et Laurent Tissot.

Il constitue les actes d’un colloque qui s’est tenu a Porrentruy, en Suisse, les 22 et 23 avril 2005 :

L’espace jurassien a l’epreuve de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945).

  • Les courts extraits de livres : 13/07/2006

Ne pouvons-nous pas renverser les propos desesperes de Klemperer et nous demander si aujourd’hui le present n’est pas finalement surcharge de passe au point de les rendre, tous les deux, incomprehensibles, inintelligibles ? N’en est-on pas reduit aussi a approuver le constat de Paul Valery jugeant l’histoire inutile puisque donnant des exemples de tout ?

Nous ne le pensons pas. C’est en tout cas la volonte des personnes qui ont permis la publication de ce livre ne d’un colloque organise a Porrentruy les 22 et 23 avril 2005. Si l’histoire, en tant que domaine scientifique, n’epuise jamais toutes les questions qui surgissent du passe, cet ouvrage a aussi l’ambition de porter l’attention sur des points qui sont restes jusqu’ici quelque peu en retrait et d’en mieux fixer les connaissances et les regards.

A cet egard, la notion de frontiere, et notamment la frontiere jurassienne, nous parait pouvoir developper de nouvelles perspectives. Les articles que l’on pourra lire ici traitent de la gestion economique, militaire, politique, religieuse ou culturelle de la frontiere (Francis Python, Valsangiacomo Nelly, Herve de Weck, Klaus-Peter Sick, Olivier Delmas, Gilles Forster, Jean-Francois Berdah), la sociabilite frontaliere (Hauser, Claude), les echanges de l’ombre (Christian Rosse, Robert Belot, Laurent Neury), les echanges au quotidien (Christian Favre, Philippe Hebeisen), la gestion de la frontiere dans l’immediat apres-guerre (Mattia Piattini).